ça

1. ça

pron. dém. [ de cela ] Fam.
1. Remplace « cela, cette chose-là » : Donnez-moi ça.
2. Renforce une interrogation : Qui ça ? Comment ça ?
3. S'emploie comme sujet indéterminé dans des constructions impersonnelles : Ça sent bon, ici. Si ça se trouve, elle est arrivée avant nous il est possible qu'elle soit arrivée...
Comme ci, comme ça,
ni bien ni mal ; pas trop bien.

2. ça

n.m. inv. [ traduction du pron. all. es ]
Selon Freud, ensemble des pulsions refoulées dans l'inconscient.

ÇA

(sa)
Contraction familière pour cela. Donnez-moi ça. Il n'y a pas de mal à ça.
Mes enfants, dans ce village, Suivi de rois, il passa, Voilà bien longtemps de ça [BÉRANG., Souv. du peuple.]
Comme ça, dans le langage très familier, médiocrement, assez mal. Comment vous portez-vous ? - Comme ça.

REMARQUE

  • Ça donne lieu à des locutions vicieuses : quoique ça, au lieu de : malgré ça ; avec ça que je m'ennuie, au lieu de : et puis je m'ennuie ; cependant cette dernière locution, toujours très familière, pourrait être acceptée, s'expliquant par : mettez avec ça, joignez avec ça que....

çà

ÇÀ. adv. de lieu. Il s'employait souvent autrefois pour signifier Ici, vers cet endroit-ci. Viens çà, venez çà.

Il ne s'emploie plus que dans la locution Çà et là, De côté et d'autre. Il va çà et là. Courir, errer çà et là. Tous les meubles étaient jetés çà et là.

Depuis deux mois, depuis deux ans en çà, Depuis deux mois, depuis deux ans jusqu'à présent. Ces locutions ont vieilli.

Il s'emploie encore comme interjection pour exciter et encourager à faire quelque chose. Çà, travaillons. Çà, allons. Çà, montons à cheval. Ah! çà, venez-vous?

Il marque aussi l'étonnement : Ah! çà, est-ce que vous plaisantez? Ah! çà, pour qui me prenez- vous?

ça

CA. Le Francois comme, l'Espagnol, aussi use de la lettre C, en deux sons assavoir Z, et K. L'Italien ne le fait pas ainsi: Car pour le premier, Il use du Z, renforcé, et non du C. L'Espagnol pour denoter ceste prolation luy met un crochet en bas, qu'il appelle Cerilla ainsi, ç, ce que le Francois deust aussi faire, au lieu de la lettre E, qu'il entremet quand telle pronontiation du C, se offre comme en ce mot forceant, et semblables, le combien que le C, avec le cerille de l'Espagnol ait un son plus chifflant et enmorisque que le C, du Francois dudit son premier. Selon ledit premier son est prononcé ledit mot ca, qui tantost est un adverbe denotant lieu: tantost une Interjection d'un commandant qu'on le suive, ou qu'on luy baille quelque chose, ou qu'on vienne à luy, et use-on ordinairement en appel ou hurlement de chiens: et quelque fois y adjouste-on cete Interjection Hey, et cete-cy Hou, disant çahey. et çahou, qui a plus d'energie et vehemence que ça simplement dit.

Ca en arriere, c'est par cy devant, Auparavant. Est locution ancienne. Philippe le Bel en l'ordonnance des combats en camp clos: Scavoir vous faisons que comme ça en arriere, pour nos guerres, et pour autres justes causes pour le commun profit de nostre Royaume, eussions defendu à tous nos sujets, toutes menées de guerre et gages de batailles.

Cà et là Diffuse, Vage, Vltro, citroque. Picardi dicunt, Cha, ab aduerbio Hac, per metaphesim.

Courir çà et là, Hac illac circuncursare.

Ils sont allez qui cà qui là pour appaiser la sedition, Diuersi ad seditionem sedandam profecti sunt. Liu. lib. 22.

ça


*ÇA, pronom. Cela. Il ne doit point avoir d'accent sur l'a, à la diférence de çà, adverbe. Mde de Sévigné se moque de ceux qui disent ça pour cela. "Je crains M. de Molac, qui est ici (à Nantes) et qui viendra me dire encôre vingt fois de suite: "Vous deviez bien m'avertir de ça, vous deviez bien m'avertir de ça. Vous souvient-il de cette sottise? — Il est vrai que ça pour cela est bâs et populaire. Dans Sidney le Jardinier Henri dit de sa fille, ça ne dit pas grand chôse. Et Dumont lui répond: ah! que cela viendra. "Il n'y a pas de mal à ça. Th. d'Éduc. C'est une Soubrette qui parle.

Traductions

ça

that, that over there, those, itdat, dit, het, pasdasese, esociòมัน (sa)
pronom démonstratif
1. cette chose Ne prends pas ça ! Ça ne te regarde pas.
2. pour demander comment se porte qqn
je me porte bien, tout se passe bien
3. pour dire qu'on est d'accord

ça

[sa] pron
(pour désigner, ici) → this; (là) → that
Est-ce que vous pouvez me donner un peu de ça? → Can you give me a bit of that?
(comme sujet indéfini) → it
Ça ne fait rien → It doesn't matter.
ça m'étonne que ... → it surprises me that ...
(autres locutions) comment ça va? → how are you?
ça va? → how are you?; (en quête d'approbation) → OK?, all right?
ça alors! (désapprobation) → well, really!; (étonnement)good grief!
c'est ça → that's right
ça y est! → that's it!