ébouleux, euse

ÉBOULEUX, EUSE

(é-bou-leû, leû-z') adj.
Sujet à éboulement.
Dans les terrains ébouleux on plante des arbres à longues racines, comme les acacias ; on retient ainsi fortement les terres [, Presse scientifique, 1861, t. III, p. 230]

ÉTYMOLOGIE

  • Ébouler.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ÉBOULEUX. Ajoutez : - REM. Ce mot n'est pas aussi récent que pourrait le faire croire l'exemple cité dans l'article. Il se trouve dans Al. Brongniart : Pour percer le sol, on emploie, selon sa dureté, différents moyens ; si c'est une terre meuble et ébouleuse, la pioche ordinaire et la pelle suffisent, Traité de minér. t. II, p. 288.