échanson


Recherches associées à échanson: ganymède, panetier

échanson

n.m. [ du frq. ]
1. Officier qui servait à boire à un roi ou à un prince.
2. Litt. Personne qui verse à boire.

ÉCHANSON

(é-chan-son) s. m.
Officier dont les fonctions consistent à servir à boire aux rois et aux princes. Ganymède est l'échanson de Jupiter.
J'ai gagné depuis peu le premier échanson [TRISTAN, Mariane, II, 3]
Fig. Toute personne qui sert à boire. Je serai votre échanson.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il aiment miex les eschançons et les kex [cuisiniers] et les bouteilliers, Que les chanters ne les veilliers [RUTEB., II, 51]
  • XIVe s.
    Son eschançon ala lors Guesclin apeler, Et lui ala tantost enjoindre et commander Qu'il face du bon vin à plenté amener [, Guesclin. V. 20124]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. escanciano ; portug. escancão ; du germanique : anc. Haut allem. scencan, verser à boire, scenco, celui qui verse à boire ; bas-lat. scancio, scantio, dans la Loi Salique ; allem. mod. schenken, verser à boire.

échanson

ÉCHANSON. n. m. Officier qui était chargé de servir à boire à une divinité, à un roi, à un prince. Ganymède était l'échanson des dieux.

Il se dit quelquefois, par extension et familièrement, de Toute personne qui sert à boire. Vous êtes un échanson bien maladroit.

échanson


ÉCHANSON, s. m. ÉCHANSONERIE, s. f. [1re é fer. 2e lon. 4e. et 6e e muet au 2d.] Échanson est un Oficier qui done à boire au Roi ou à un Prince. On ne dit plus ce mot que du Grand Échanson, et dans la Fable, où~ l' on dit de Ganimède, qu'il est l'Échanson des Dieux; et dans l'Histoire-Sainte, l'Échanson de Pharaon. = Echansonerie est le Corps des Officiers qui servent à boire au Roi, aux Princes, etc. et le lieu où est la boisson du Roi.

Traductions

échanson

varsisto

échanson

Mundschenk