échappé

échappé

ÉCHAPPÉ, ÉE. participe Fig. et fam., C'est un cheval échappé, se dit D'un jeune homme vif, emporté, qui se soustrait à l'obéissance, à la discipline.

échappé

ÉCHAPPÉ s'emploie quelquefois substantivement, comme dans les phrases suivantes:

Fig. et fam., Un échappé des Petites-Maisons, Un fou. Un échappé des galères, Un homme qui a été aux galères, ou qui les a méritées. Un échappé de prison, Un homme qui sort de prison, ou qui est si mal vêtu, qu'il semble s'être échappé de prison.

Un échappé de barbe, Un cheval engendré d'un barbe et d'une cavale du pays.