écharde

(Mot repris de échardes)

écharde

n.f. [ du frq. ]
Petit fragment pointu de bois ou d'autre matière entré accidentellement sous la peau : Retirer une écharde d'un doigt avec une pince à épiler.

ÉCHARDE

(é-char-d') s. f.
Piquant de chardon.
Par extension, nom donné aux petits corps aigus, ligneux ou métalliques, qui s'introduisent accidentellement dans l'épaisseur de la peau.
Un des noms vulgaires de l'épinoche, poisson.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    ....Que se garde Du poisson qui a dure escharde [GEOFFROI DE PARIS, Ms. 6312, f° 50, dans LACURNE]
    [Bois] et pleins de neus et eschardeus [garnis d'échardes] [, la Rose, 978]
  • XIVe s.
    De fust ardi mainte escharde [il brûla maint morceau de bois] [G. GUIART, Ms. f° 10, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    .... Par choses aiguës et piquantes, comme d'une aiguille, fleche, espine, escharde [PARÉ, VIII, 38]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. scardo ; espagn. escardar, ôter les chardons ; du latin carduus, chardon, avec l'addition du préfixe ex-, es-. Le sens propre est piquant de chardon. Il y a dans l'ancien français un verbe escharder, escarder, qui veut dire carder, puis mettre en fragments.

écharde

ÉCHARDE. n. f. Piquant de chardon ou petit éclat de bois qui est entré dans la chair. On lui a tiré une écharde du pied. Il lui entra une écharde sous l'ongle.

écharde


ÉCHARDE, s. f. Piquant de chardon, ou petit éclat de bois, qui entre dans la chair.

Traductions

écharde

Splittersplinter, chip, sliversplinter, scherfקיסם (ז)شاظيه, شَظِيَّةestellasplitoastilla, rancajolasca, farpakıymıkακίδα, σκλήθραscheggiatřískasplintlastukrhotina破片파편splintodłamekщепкаstickaเศษเล็กๆ ที่แตกออกmảnh vụn裂片 (eʃaʀd)
nom féminin
très petit morceau de bois enfoncé sous la peau

écharde

[eʃaʀd] nfsplinter (of wood)