échelage

ÉCHELAGE

(é-che-la-j') s. m.
Terme de droit coutumier. Droit de poser une échelle sur l'héritage d'autrui, afin de reconstruire ou de réparer un bâtiment ou un mur. Terme de métallurgie. Partie du fourneau des grosses forges.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La tolerance ou souffrance d'aucun qui a souffert autruy avoir veue, aigoust ou eschellage en son heritage, ne donne ne fait acquerir jouissance contre luy, sans tiltre exprès [, Coustum. génér. t. I, p. 79]

ÉTYMOLOGIE

  • Échelle.