écir

ÉCIR

(é-sir) s. m.
Nom donné, dans les montagnes du Puy-de-Dôme, aux rafales. Les écirs de neige sont très dangereux pour les voyageurs ; car ils amoncellent presque subitement des masses énormes de neige, [, les Primes d'honneur, p. 427, Paris, 1874]
Les montagnes du Centre ne renferment pas de glaciers, mais elles sont exposées à des vents très violents, à des écirs ou rafales terribles [HEUZÉ, la France agricole, p. 18]

ÉTYMOLOGIE

  • Est-ce une corruption de l'anc. franç, essil, qui signifiait ravage, destruction ?