éclipser

(Mot repris de éclipsâmes)

éclipser

v.t.
1. En astronomie, provoquer l'éclipse d'un astre.
2. Surpasser dans l'estime d'autrui par un mérite, un prestige plus grands : Ce candidat éclipse tous les autres effacer [litt.], surclasser

s'éclipser

v.pr.
Fam. Partir furtivement : Je me suis éclipsée de la réunion s'échapper, s'esquiver

éclipser

(eklipse)
verbe transitif
1. rendre invisible Les nuages éclipsent la lune.
2. figuré mettre dans l'ombre éclipser ses concurrents

ÉCLIPSER

(é-kli-psé) v. a.
Intercepter la lumière d'un astre. La lune éclipse le soleil. La terre éclipse la lune.
Obscurcir, faire disparaître.
La nuit n'a pas encore éclipsé la lumière [M. J. CHÉNIER, Tib. III, 4]
Fig.
À la faveur de ces éminences, on éclipse une des trois vertus théologales [BOSSUET, Nouv. myst. 10]
Surpasser, effacer. Corneille éclipsa tous ses prédécesseurs.
Leurs traits sont peu réguliers ; mais, si elles ne sont pas belles, elles ont de la physionomie qui supplée à la beauté et l'éclipse quelquefois [J. J. ROUSS., Hél. II, 21]
Toutes les sciences sont sujettes à ces révolutions ; la gloire de l'auteur d'une découverte éclipse celle des savants qui l'ont préparée et ne leur laisse de droits qu'à la reconnaissance publique [CONDORCET, Duhamel.]
Il [Walter Raleigh] avait une passion extrême pour tout ce qui avait de l'éclat, une réputation qui éclipsait les plus grands noms.... [RAYNAL, Hist. phil. XIII, 6]
S'éclipser, v. réfl. Disparaître derrière un corps. Le soleil s'éclipse derrière la lune. Avec ellipse du pronom se.
Un accident pareil Devrait faire d'horreur éclipser le soleil [MAIR., Solim. V, 11]
Disparaître à la dérobée.
Que fait-il ? il s'éclipse, il part [LA FONT., Pet. chien.]
Quoi ! le seigneur Ésope en croit donc être quitte, Pour m'avoir en passant daigné rendre visite ; Et son zèle se borne à me voir une fois, Après s'être éclipsé pendant cinq ou six mois [BOURSAULT, Ésope à la cour, I, 4]
Il s'aperçut bien à la surprise qu'on fit paraître, que l'on n'ignorait pas pourquoi il s'était éclipsé [LESAGE, Diab. boit. 20]
Stanislas [Leczinsky] s'était éclipsé de son armée [VOLT., Charles XII, 7]
À la veille, morbleu, d'avoir un régiment, Planter là l'univers, s'éclipser brusquement, Quitter Londre et la cour pour sa maudite terre ! [GRESSET, Sidnei, I, 1]
Il se dit aussi des choses qui disparaissent. Je croyais mettre la main sur ce livre ; mais il s'est éclipsé. L'argent s'éclipse vite au jeu.
Être effacé, perdre de sa puissance, de son crédit.
Tel brille au second rang qui s'éclipse au premier [VOLT., Henr. I]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    C'est l'amor qui vient de fortune, Qui s'esclipse comme la lune, Que la terre obnuble et enumbre [, la Rose, 4800]
  • XVe s.
    De vivre toute policie.... lors estoit toute esclipcie, S'Aristote n'y eust ouvré, Qui a, par son sens, recouvré Le peuple de vivre à raison [EUST. DESCH., Poés. mss. dans LACURNE]
    Lune et soleil seront souvent esclipst [, ib.]
  • XVIe s.
    Il s'en alla la queue entre les jambes, et s'esclipsa [PARÉ, III, p. 694]
    Il advint que le soleil eclipsa soudainement, et le jour faillit [AMYOT, Péricl. 67]

ÉTYMOLOGIE

  • Éclipse ; provenç. eclipsar, eclipciar ; espagn, eclipsar ; ital. ecclissare.

éclipser

ÉCLIPSER. v. tr. Cacher, couvrir en tout ou en partie. Il se dit au propre d'un Astre qui, par son interposition, en cache un autre, en intercepte la lumière. La lune éclipse quelquefois le soleil.

Il se dit figurément en parlant du Mérite, des talents, de la gloire, etc. Corneille éclipsa les poètes tragiques qui l'avaient précédé. Son nom éclipsait tous les autres. Sa gloire éclipsa toutes les renommées contemporaines.

S'ÉCLIPSER se dit d'un Astre qui subit une éclipse. Le soleil s'éclipsa, commença à s'éclipser à telle heure. Le soleil demeura éclipsé pendant une heure.

Il signifie au figuré S'absenter, disparaître tout d'un coup. Tant de gloire peut-elle s'éclipser en un jour? J'avais mis là des papiers, je ne les retrouve plus, ils se sont éclipsés. Ne pouvant supporter plus longtemps l'ennui de cette réunion, il s'est éclipsé.

eclipser

Eclipser, id est, Evanouir, Disparoistre.

Faire eclipser le Soleil.

Synonymes et Contraires

éclipser

verbe éclipser
1.  Soustraire aux regards.
cacher, couvrir, masquer, obscurcir, occulter -littéraire: voiler -populaire: planquer.
2.  Faire mieux que quelqu'un.

éclipser (s')

verbe pronominal éclipser (s')
Traductions

éclipser

האפיל על-, צאל (פ')

éclipser

eclissare

éclipser

[eklipse] vt
[+ concurrent] → to outshine
être éclipsé par qn → to be eclipsed by sb
(ASTRONOMIE) → to eclipse [eklipse] vpr/vi (= partir) → to slip away