écorcer

(Mot repris de écorcions)

écorcer

v.t.
Ôter l'écorce d'un arbre, d'un fruit, d'un grain : Écorcer une mandarine éplucher, peler décortiquer

ÉCORCER

(é-kor-sé. Le c prend une cédille devant a et o : écorçant, écorçons) v. a.
Dépouiller de l'écorce. Écorcer des aunes, des peupliers.
Tantôt lisant, tantôt écorçant quelque tige, Suivant d'un œil distrait l'insecte qui voltige [LAMART., Joc. IV, 37]
Par extension. Écorcer le riz, le débarrasser de son enveloppe. S'écorcer, v. réfl. Se dépouiller de son écorce. Un arbre qui s'écorce.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Decoction de figues seiches, lentilles escorcées [excortiquées].... [PARÉ, XXII, 2]
    On ne peut arracher les feuilles à poignées que souvent les branches n'en soient escorcées et quelquefois esclatées [O. DE SERRES, 466]

ÉTYMOLOGIE

  • Écorce ; provenç. escorsar ; ital. scorzare. Escorcer vient d'escorce, et escorcher vient du latin excorticare ; mais ces deux mots sont si voisins par l'étymologie que l'ancien usage les a quelquefois confondus : XIVe s.
    Escorchez les amandes, et les broyez [, Ménagier, I, 5]
    ; XVIe s.
    Il n'est qu'ung fol qui veult vendre ses chesnes pour en faire du fuaille [combustible] avant qu'il les escorche [PALSGRAVE, p. 444]

écorcer

ÉCORCER. v. tr. Dégarnir de l'écorce. Écorcer un arbre. On écorce le bois en mai. Un arbre qui s'écorce. Le bois écorcé s'appelle Bois pelard.
Synonymes et Contraires

écorcer

verbe transitif écorcer
Ôter l'enveloppe d'un fruit.
Traductions

écorcer

bark

écorcer

[ekɔʀse] vt → to bark