écoufle

ÉCOUFLE

(é-kou-fl') s. m.
Sorte de milan [, Dict. de l'Acad. de 1762]
Nom du cerf-volant dans quelques provinces.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ceste roys [filet] est bonne pour prendre oyseaulx qui menguent charognes, comme eggles, corbeaux, escouffles [, Modus, ms. f° 171, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue. Diez propose une conjecture : comme on a nommé des coups de dés d'après des oiseaux de proie (par exemple terzeruolo, coup de dés, dérivé de terzuolo, tiercelet), pourquoi n'aurait-on pas nommé un oiseau de proie d'après un coup de dés ? En allemand, Schupfer (de schupfen, jeter) a signifié un coup de dés, et est littéralement escofre, escoufre, escoufle. D'un autre côté, le bas-breton a skoul, milan ; mais la finale ne serait pas expliquée. (Voir aux ADDITIONS.)

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ÉCOUFLE. - ÉTYM. Ajoutez : Bas-breton, escoul, milan, d'après Chevallet, Orig. et form. t. I, p. 227. Il faut ajouter qu'on trouve skoul, milan, dans un dictionnaire cornouaillais du XIIe s. publié par Pryce et par Zeuss.