écréner

ÉCRÉNER

(é-kré-né. La syllabe cré prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : j'écrène ; excepté au futur et au conditionnel : j'écrénerai) v. a.
Terme de fondeur de caractères. Dégager le haut ou le bas d'une lettre d'un peu de matière qui la fait porter à faux. S'écréner, v. réfl. Être écréné. Il n'y a que les lettres longues qui s'écrènent pour placer dessous les quadratins, c'est-à-dire les espaces qui séparent les mots.

ÉTYMOLOGIE

  • É- pour es- préfixe, et cran.