écraser

(Mot repris de écrasasses)

écraser

v.t. [ du moyen angl. crasen, broyer ]
1. Aplatir, déformer ou meurtrir par une compression, un choc : Attention, tu écrases un champignon ! tu marches sur broyer, piler
2. Blesser grièvement, tuer un être vivant sous le poids de qqch, d'un véhicule : La voiture a écrasé le lapin.
3. Imposer une charge excessive à qqn, qqch : Écraser une entreprise de taxes accabler
4. Vaincre complètement : Elle a écrasé tous ses adversaires surclasser, surpasser
5. En informatique, détruire un fichier, un programme en enregistrant un autre fichier, un autre programme à la place.
v.i.
Fam. Ne pas insister : Écrase, tu sais bien que j'ai raison !
En écraser,
Fam. dormir profondément.

s'écraser

v.pr.
1. Être déformé, détruit sous l'effet d'un choc ou d'une pression : Des pêches se sont écrasées dans le cageot.
2. Se porter en foule en un lieu : Pendant les soldes, les gens s'écrasent dans ce magasin affluer, se presser
3. Fam. Renoncer à intervenir quand on n'a pas le dessus ; se taire : Comprenant que cette remarque le visait, il a préféré s'écraser.

ÉCRASER

(é-kra-zé) v. a.
Briser par une forte compression, par un choc violent. Écraser le raisin. Écraser un insecte.
Vous ne craignez pas Que du fond de l'abîme entr'ouvert sous ses pas Il ne sorte à l'instant des feux qui vous embrasent, Ou qu'en tombant sur lui ces murs ne vous écrasent ? [RAC., Athal. III, 5]
Amilcar les ayant enveloppés de toutes parts et ayant fait avancer contre eux les éléphants, ils furent tous écrasés ou égorgés au nombre de plus de quarante mille [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 359, dans POUGENS]
Le 28 octobre 1746, à dix heures et demie du soir, tous les édifices, grands et petits, s'écroulèrent en trois minutes ; sous ces décombres furent écrasées treize cents personnes [RAYNAL, Hist. phil. VII, 31]
C'est un œuf de serpent qui, s'il était couvé, Serait aussi méchant que tous ceux de sa race ; Il le faut, dans sa coque, écraser sans pitié [VOLT., Jules César (trad. de Shakspeare), II, 1]
J'écraserais dans l'œuf ton aigle impérial [V. HUGO, Hern. II, 3]
Terme de manufacture. Trop frapper une étoffe. Fig. et par hyperbole, dans le style badin.
Du Parnasse, insecte risible, Je cesse un stérile combat ; Tu rampes tellement à plat Que t'écraser est impossible [LEGOUVÉ, Épigr. contre Fabien Pillet.]
Défigurer par une forte compression.
Telle est de ces rochers la bizarre structure ; On doute, en les voyant, si la fière nature A de l'art, à son tour, contrefait les travaux, Ou si sa main jalouse écrase et défigure L'ouvrage merveilleux des plus hardis ciseaux [MASSON, Helv. V]
Anéantir, réduire à rien.
[Il] Te présente une main qui pourrait t'écraser [VOLT., Fanat. I, 4]
Un peuple qu'Annibal écrasa sous ses pieds [ID., Sophon. III, 2]
Un livre est-il mauvais, rien ne peut l'excuser ; Est-il bon, tous les rois ne peuvent l'écraser [ID., Ép. 100]
Annibal tombe des sommets glacés des Alpes sur l'Italie ; écrase la première armée consulaire sur les bords du Tésin.... [CHATEAUB., Itinéraire, VII]
Depuis, comme il arrive toujours, l'infortune ayant écrasé ces guerriers, des reproches s'élevèrent [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 8]
Fig.
Le sentiment du bonheur écrase l'homme [J. J. ROUSS., Ém. V]
Fatiguer, accabler, importuner. Être écrasé de travail. Être écrasé de visites. Écraser un peuple d'impôts.
Jeter dans l'infériorité, dans l'ombre. Il est écrasé par son rival.
En Perse il n'est point de sujets, Ce ne sont qu'esclaves abjects Qu'écrasent d'un coup d'œil les têtes souveraines [CORN., Agésilas, II, 1]
Surpasser, vaincre. Écraser quelqu'un dans une discussion.
S'écraser, v. réfl. Se tuer par l'écrasement.
Le monstre, furieux de se voir entendu, Du roc se lance en bas et s'écrase lui-même [CORN., Œdipe, I, 4]
Être écrasé. Les fraises s'écrasent facilement. Terme d'escrime. S'aplatir, c'est-à-dire pousser, après le coup tiré, le genou droit en avant, laisser tomber le corps et lever le pied gauche. Fig. S'écrouler par une sorte d'écrasement.
Ainsi les grandes expéditions s'écrasent sous leur propre poids ; les bornes humaines avaient été dépassées [dans l'expédition de Moscou] ; le génie de Napoléon, en voulant s'élever au-dessus du temps, du climat et des distances, s'était comme perdu dans l'espace [SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 14]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Deux mois après un cheval qui rua, De coups de pied l'un de mes gens tua, Lui escrageant d'une playe cruelle Bien loin du test la gluante cervelle [RONS., 945]
    Je sçais qu'il s'est trouvé des simples païsans s'estre laissez griller la plante des pieds, ecrazer le bout des doigts, à tout le chien d'une pistole [MONT., III, 152]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. et Berry, acraser ; de l'ancien scandinave krassa, broyer ; suédois, krasa ; angl. crash et crush.

écraser

ÉCRASER. v. tr. Aplatir, briser quelque chose par un grand poids, par une forte compression, par un coup violent. La poutre tomba et lui écrasa la tête. Cette voiture l'a écrasé. Il fut écrasé par la chute d'une muraille. Écraser une araignée, un insecte avec le pied. Écraser des groseilles, du verjus. Un fruit qui s'écrase en tombant. Fig., Cet homme est écrasé sous le poids des affaires. Ce travail m'écrase. Je suis écrasé de demandes. Cette responsabilité m'écrase. Par analogie, Écraser d'impôts, Surcharger d'impôts.

Le participe passé ÉCRASÉ, ÉE, signifie, au figuré, Qui est trop aplati, trop bas, trop court. Il a le nez écrasé. Le comble de cette maison n'a point de grâce, il est trop écrasé. Ce dôme est écrasé.

Fig., Taille écrasée, Taille trop courte et engoncée.

Il signifie encore figurément Perdre quelqu'un, détruire entièrement ses moyens de fortune, de considération, et plus généralement Détruire, anéantir, réduire à rien. La puissance romaine écrasa toutes les autres. Cette armée fut écrasée sous le nombre. Le fort écrase le faible.

Écraser quelqu'un dans une discussion, dans un débat, Avoir un grand avantage sur lui.

écraser


ÉCRASER, v. a. [Ékrazé: 1re et dre é fer.; devant l'e muet l'a est long: Il écrâse, écrâsera, etc.] Aplatir et briser par le poids de quelque chôse, ou par quelque éfort. "Une grosse pierre tomba et lui écrasa la tête. "Il fut écrasé sous les ruines. Écrasez ces limaçons. = Au figuré, ruiner, détruire. "Ne vous jouez pas à traverser cet homme, il vous écrasera. On dit dans la colère, je l'écraserai comme un ver. = Plus figurément, vaincre, surpasser, en parlant de concurrens, de rivaux, de gloire. "Ce jeune homme se voit écrasé par mon fils d'une si terrible manière, qu'il est à craindre que l'amour propre humilié ne le conduise promptement à la jalousie et à l'aversion. Th. d'Educ.
   ÉCRASÉ, ÉE, adj. Trop aplati, trop court. Nez écrasé, taille écrasée. "Le comble de cette maison est trop écrasé. Figur. "Les peuples, écrasés de maux, cherchoient un réfuge au sein de la Religion. Millot.

Synonymes et Contraires

écraser


écraser (s')

verbe pronominal écraser (s')
Populaire. Ne pas insister.
Traductions

écraser

crush, run over, stub out, squash, crash, dwarf, grind down, mangle, overwhelm, press, smash, stamp out, mash, swatגרר (פ'), דרס (פ'), טחן (פ'), כתש (פ'), מחץ (פ'), מעך (פ'), ריסק (פיעל), טָחַן, רִסֵּק, כָּתַשׁ, גָּרַר, מָחַץ, דָּרַס, מָעַךְoverstelpen, platdrukken, verpletteren, omverrijden, onder de voet lopen, overheersen, overschrijven [computer], persen, uitknijpen, stampen, fijnstampen, pletten, trappen, uitdrukken, doven, in elkaar drukken, meppen, overrijdenausdrücken, aufprallen, schlagen, überfahren, zerquetschenσυνθλίβω, ζουλάω, κοπανάω, σβήνω τσιγάρο, χτυπώ με το αυτοκίνητοschiacciare, pestare, sfracellare, sopraffare, spiaccicare, stracciare, stravincere, stritolare, investire, spegnereيَدْهَسُ, يَسْحَقُ, يَضْرِبُ, يُطْفِئُ السِّيجارَة, يَهْرُسُdrtit, plácnout, přejet, rozmačkat, zamáčknoutklaske, knuse, køre over, mase, skoddeapagar, aplastar, atropellar, golpear con contundenciaajaa jonkun päälle, läimäyttää, litistää, musertaa, tumpatamlatnuti, pregaziti, ugasiti cigaretu, zdrobiti, zgnječitiピシャリと打つ, 押しつぶす, 火をもみ消す, 轢く비벼 불을 끄다, 으깨다, (사람)을 치다, 짓누르다, 찰싹 때리다kjøre over, knuse, mose, smekke, stumpepacnąć, przejechać, zgasić, zgnieśćapagar, atropelar, esmagarгасить сигарету, дробить, раздавливать, сбить, шлепатьköra över, krama sönder, krossa, släcka, smällaเบียดเสียด, ขยี้ให้ดับ, ชนล้มและบาดเจ็บ, ตีอย่างแรง, บดละเอียดezmek, sigarayı söndürmek, vurmakđánh mạnh, dập tắt, đụng phải, ép, nén压扁, 压碎, 撞到, 猛击, 踩熄 (ekʀaze)
verbe transitif
1. déformer en appuyant très fort écraser un insecte écraser sa cigarette
2. réduire en purée écraser des pommes de terre
3. renverser qqn en voiture se faire écraser
4. vaincre écraser son adversaire
5. faire supporter à écraser qqn de travail

écraser

[ekʀɑze] vt
[+ objet] → to crush
Écrasez une gousse d'ail → Crush a clove of garlic.
[+ piéton] → to run over
se faire écraser → to get run over
Regarde bien avant de traverser, sinon tu vas te faire écraser → Look carefully before you cross or you'll get run over.
(INFORMATIQUE) [+ données] → to overwrite
écrase! → shut up! [ekʀɑze] vpr/vi
[avion] → to crash
s'écraser au sol → to crash to the ground
s'écraser contre → to crash into
L'avion s'est écrasé dans le désert → The plane crashed in the desert.
écrase-toi! → shut up!