écrouelles


Recherches associées à écrouelles: scrofule, thaumaturges

écrouelles

n.f. pl. [ bas lat. scrofulae, de scrofa, truie ]
Vx Inflammation d'origine tuberculeuse, atteignant surtout le cou scrofule

ÉCROUELLES

(é-krou-è-l') s. f. plur.
Maladie caractérisée par la tuméfaction des glandes du cou et par une détérioration générale de la constitution ; c'est la même chose que scrofules. Avoir les écrouelles.
Mme de Soubise avait eu beaucoup d'enfants dont quelques-uns étaient morts des écrouelles [SAINT-SIMON, 218, 186]
Quarante misérables dévorés de pauvreté et d'écrouelles [VOLT., Lett. d'Argental, 20 sept. 1771]
Je n'ai trouvé, en arrivant, que des terres incultes, de la pauvreté et des écrouelles [ID., Lett. Chardon, 20 déc. 1766]
Les rois de France passaient pour tenir du ciel le don de guérir, par l'attouchement, les écrouelles.
Le titre de roi de France, dont ses successeurs [d'Édouard III, d'Angleterre] ont continué de se décorer, uniquement, disait le satirique comte de Rochester, pour se conserver le privilége de guérir des écrouelles [SAINT-FOIX, Ess. Paris, t. V, p. 84, dans POUGENS]
Le roi dit : je n'ai qualité Que pour guérir les écrouelles [BÉRANG., Contr. de mar.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    En col nuées [nouées] glandres out [elle eut], K'hom escrouele numer sout [a coutume de nommer] [, Édouard le conf. V. 2608]
    ....Se les escroelles ou li maus saint Eloy Y faisoient leur niz, comme en leur franc aloy.... [J. DE MEUNG, Test. 1258]
  • XVe s.
    Le suppliant avoit une seur que l'en disoit estre malade des escroelles [DU CANGE, scroellae.]
  • XVIe s.
    Les scrophules dites coustumierement escrouelles [PARÉ, V, 14]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. scrofellae, dérivé de scrofulae (voy. SCROFULES).

écrouelles

ÉCROUELLES. n. f. pl. T. de l'ancienne Médecine. Maladie chronique dans laquelle le système lymphatique est particulièrement affecté et qui se manifeste par la dégénérescence tuberculeuse des glandes superficielles, et spécialement des glandes du cou. Avoir les écrouelles. À certains jours le roi de France touchait les écrouelles. Les médecins disent plus ordinairement SCROFULES.

ecrouelles


ECROUELLES, s. f. [Ekrou-èle: 1re é fer., 3e è moy., dre e muet.] Sorte de maladie. — Trév. met écrouellé pour celui qui a cette maladie, et écrouelleux, pour ce qui y a raport, y apartient. — L'Acad. ne met ni l'un, ni l'aûtre. On dit scrophuleux, mais il se dit de la maladie, non du malade. "Tumeur scrophuleûse. Voy. ce mot. — Le peuple dit humeurs froides, pour écrouelles. "Le Roi de France guérit des écrouelles. en touchant les malades.

Traductions

écrouelles

Skrofulose

écrouelles

scrofula