écroulement

(Mot repris de écroulements)

écroulement

n.m.
1. Fait de s'écrouler : L'écroulement d'un pont effondrement
2. Fig. Destruction complète de qqn, de qqch ; anéantissement : L'écroulement d'un régime politique chute, débâcle

écroulement

(ekʀulmɑ̃)
nom masculin
1. fait de tomber en se cassant l'écroulement du toit d'une maison
2. figuré destruction totale d'un système, d'une organisation l'écroulement d'une monarchie

ÉCROULEMENT

(é-krou-le-man) s. m.
Chute d'un mur, d'un édifice, d'une montagne, etc.
Ils l'aperçoivent [Rostopschine] au milieu des flammes qu'il attise, sourire à l'écroulement de cette superbe demeure [SÉGUR, Hist. de Napol. VIII, 9]
Fig. L'écroulement de la fortune d'un ministre.
Mes compagnons, vous le rappelez-vous ce champ funeste où s'arrêta la conquête du monde, où vingt ans de victoires vinrent échouer, où commença le grand écroulement de notre fortune ? [ID., ib. IX, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Écrouler.

écroulement

ÉCROULEMENT. n. m. Action de s'écrouler. L'écroulement d'une partie de la muraille, d'une maison. Fig., L'écroulement d'un empire. L'écroulement de vos espérances. Ce fut pour lui un écroulement.

ecroulement


ECROULEMENT, s. m. [E-krou-leman: 1re é fer., 3e e muet.] Eboulement. "Les soldats furent étonnés par l'écroulement du rempart.

Synonymes et Contraires

écroulement

nom masculin écroulement
1.  Fait de s'écrouler.
Traductions

écroulement

instorting

écroulement

collapse, downfall

écroulement

crollo, stramazzo

écroulement

sammenbrud

écroulement

축소

écroulement

ยุบ

écroulement

[ekʀulmɑ̃] nmcollapse [ekʀule] vpr/vi → to collapse