écumer

(Mot repris de écumassions)

écumer

v.t.
Enlever l'écume d'un liquide : Écumer un pot-au-feu.
Écumer les mers,
y exercer la piraterie.
Écumer une région, un quartier,
y rafler tout ce qui est intéressant : Des malfaiteurs écument le quartier.
v.i.
1. Se couvrir d'écume : Le bouillon écume.
2. Produire de l'écume : Le cheval écume baver
3. Fig. Être au comble de la fureur, de l'exaspération ; enrager : Elle écume d'être ainsi considérée bouillonner, rager

écumer

(ekyme)
verbe transitif
1. liquide enlever l'écume, la mousse de écumer une confiture écumer un aquarium
2. piller, prendre tout ce qui est intéressant dans un lieu Ils ont écumé le centre commercial pendant les soldes.

écumer


verbe intransitif
figuré être très en colère écumer de colèrede rage

ÉCUMER

(é-ku-mé)
V. n. Se couvrir d'écume ; jeter de l'écume. La mer écume. Cette bière écume. Le chien haletait et écumait.
Cerbère l'a versé, jadis ce monstre esclave Fit écumer sur lui sa venimeuse bave [ROTROU, Hercule mour. IV, 1]
Le quadrupède écume, et son œil étincelle [LA FONT., Fabl. II, 9]
On réprime, on ménage, on dompte son caprice ; Il marche en écumant, mais il nous rend service [VOLT., Sophon. V, 1]
Fig. Écumer de rage, de colère, être au dernier degré d'exaspération.
Des officiers m'ont dit les [les paysans suédois] avoir vus écumer de colère [VOLT., Charles XII, 5]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.
V. a. Ôter l'écume qui se forme sur un liquide en ébullition. Écumer la soupe. Écumer des confitures. Populairement et fig. Écumer les marmites, vivre en parasite. Fig. Écumer le pot de quelqu'un, faire pour lui les affaires de la maison.
Je laisserai écumer mon pot à qui voudra [SÉV., 395]
Mon pot est étrange à écumer les dimanches [j'ai beaucoup de monde ce jour-là] [ID., 431]
Terme de fauconnerie. Écumer la remise, se dit de l'oiseau qui passe sur le gibier sans l'apercevoir et sans s'arrêter.
Fig. Débarrasser.
J'écumais votre chambre des fâcheux dont je la voyais remplie [SÉV., 34]
Fig. Prendre l'écume d'une chose, c'est-à-dire une idée vague, une notion peu précise.
J'écumai quelque chose de ces détails [sur Mme des Ursins], mais, pour leur précision, je ne l'ai bien sue que depuis [SAINT-SIMON, 147, 144]
Mme de Lillebonne et ses deux filles s'aperçurent les premières de la confiance que Choin avait acquise, et devinrent ses meilleures amies ; M. de Luxembourg, qui avait le nez bon, l'écuma [ID., 24, 17]
Écumer, prendre çà et là. Écumer des nouvelles.
La chambre regorge d'intrus ; Peins-nous l'un de ces bas ventrus, Aux dîners qu'il écume [BÉRANG., l'Enrhumé.]
Écumer les mers, écumer les côtes, y exercer la piraterie.
Les corsaires ne cessaient d'écumer toutes les côtes et de faire mille ravages [VAUGEL., Q. C. VIII, 8]
Il se mit en tête d'écumer les mers pour son compte [LESAGE, Diable boit. ch. 15]
Par extension.
Tu m'as bien l'air d'écumer les grands chemins [, Don Quichotte, part. II, dans LEROUX, Dict. comique]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et or m'estuet la cuisine garder, Et le feu fere, et la char escumer [, Bat. d'Aleschans, V. 3561]
  • XIIIe s.
    Bel mel cuit e escumé [, Ms. St-Jean]
    Renart vit qu'il ne pot durer, Ne por foïr ne por aler ; La boche li veit escumant [, Ren. II, 337]
    Car je fais ces pots escumer Et la porée crasse et blanche [, Denier et Brebis, dans JUBINAL, t. II, p. 266]
  • XVe s.
    Maistre Jehan Compaing et un aultre licencié, escumans latin [pédants] [, Chron. scandal. de Louis XI, p. 77, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Mais si nous avions aussi bien lieu de parler, j'estime que leur ardeur, dont ils escument si asprement contre nous, seroit un peu refroidie [CALV., Instit. Dédic.]
    Ce sont amorces pour escumer l'argent des bourses [ID., ib. 957]
    Le dit sieur recteur suoit, tempestoit, escumoit et frappoit du pied [, Sat. Mén. p. 96]
    Nos maistres passent ces raisons en escumant [légèrement] [MONT., I, 118]
    Escumans toute la mer Mediterrane, avec petits vaisseaux legers de coursaires [AMYOT, P. Aem. 9]
    Il nettoya ces mers de tous ces larrons, qui paravant y souloient escumer [ID., Pomp. 41]
    Celle qui t'a enfanté c'est la mer, Et les rochers qui la font escumer [ID., Comment discerner le flatt. de l'ami, 45]
    Givri, servant de capitaine à plusieurs capitaines, escuma la teste des premiers, et puis, poussé dedans par la charge qui se fit à bon escient, se demesle entre les jambes des chevaux [D'AUB., Hist. III, 262]
    Mais ceux-là ne soustindrent la charge qu'en escumant [résistèrent mal] [ID., ib. III, 361]
    Quand le duc d'Albe passa vers Flandres, tout le bruit commun estoit qu'en faisant semblant d'escumer Geneve, que tout à plat il l'alloit assieger [BRANT., Cap. fr. t. IV, p. 190, dans LACURNE]
    Sans trop escumer le latin [affecter la science] [, Œuvres de R. DE COLLERYE, p. 83, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Écume ; wallon, houmer ; namur. chumer ; provenç. et portug. escumar ; ital. schiumare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉCUMER. Ajoutez :
    Écumer sa rage, s'y livrer, la manifester (emploi vieilli) [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]

    HISTORIQUE

    • XIIe s. Ajoutez :
      Undes reversent et escument [dans une tempête] [BENOÎT, le Roman de Troie, V. 27569]

écumer

ÉCUMER. v. intr. Se couvrir d'écume. La mer écume. Ce vin, cette bière écume. Son cheval commençait à écumer. Fig., Cet homme écumait de colère, de rage.

Il s'emploie aussi transitivement et signifie Débarrasser de l'écume. Écumer le pot, la marmite. Écumer du sucre, des confitures, du sirop.

Fig., Écumer les mers, écumer les côtes, Exercer la piraterie. On dit de même, par extension, Écumer les affaires, les maisons de jeu.

Il signifie quelquefois figurément et familièrement Prendre çà et là. Il va partout écumer des nouvelles.

Synonymes et Contraires

écumer

verbe écumer
1.  Être au comble de la fureur.
2.  Se livrer au brigandage.
piller -littéraire: infester -vieux: saccager.
Traductions

écumer

bruisen

écumer

foam, skim

écumer

обезмаслено

écumer

脫脂

écumer

skimme

écumer

רזה

écumer

[ekyme]
vt
(CUISINE) → to skim
(= piller) → to plunder
vi [mer] → to foam (fig) → to foam at the mouth