écumeur

écumeur

n.m.
Écumeur des mers,
pirate.

ÉCUMEUR

(é-ku-meur) s. m.
Celui qui écume. Fig. Un écumeur de marmites ou de table, un parasite.
Tu t'imagines bien qu'un jour qu'il donnait à dîner à l'ambassadeur de France et à plusieurs autres seigneurs, il ne vit pas sans peine arriver deux écumeurs de table [LESAGE, Guzm. d'Alfar. III, 10]
Un écumeur de mer, un corsaire ou pirate. Absolument.
Les méchants voient le soleil comme les bons, et les mers ne font point meilleur mine à la barque d'un marchand qu'à la frégate d'un écumeur [MALH., le Traité des bienf. de Sénèque, IV, 25]
Fig. Se dit aussi des corsaires littéraires, des plagiaires.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Et n'attendoient ces dessus dits escumeurs de mer autre chose que les nouvelles leur vinssent que la guerre fut ouverte [gens de mer de toutes nations gagés par Philippe contre les Anglais] [FROISS., I, I, 78]
    Et avoient en leur armée vaisseaux qu'on dit balleniers, qu'escumeurs de mer par coutume ont volontiers [ID., II, III, 112]
  • XVIe s.
    Les pirates et escumeurs de mer [AMYOT, Lucull. 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Écumer.

écumeur

ÉCUMEUR, EUSE. n. Celui, celle qui écume. Il ne se dit qu'au figuré. Un écumeur de marmites, Un parasite. Un écumeur des mers, Un pirate. Un écumeur d'affaires, Un chercheur de bénéfices sur les opérations d'autrui.

écumeur


ÉCUMEUR, s. m. ÉCUMEUX, EûSE, adj. ÉCUMOIRE, s. f. [Ékumeur, meû, meû-ze, moâ-re: 1re é fer. 3e lon. aux 3 dern.] Le 1er ne se dit point au propre; il ne se dit que dans ces phrâses: écumeur de marmites, de nouvelles, de mer. Voy. Écumer. — Des Poètes l'ont employé dans le style critique et mordant.
   Fuyez surtout ces esprits téméraires,
   Ces écumeurs de dogmes arbitraires,
   Qu'on voit tout fiers de leur corruption,
   Alambiquer toute Religion.
       Rousseau.
  Vraiment il te sied bien, écumeur litéraire,
  De joindre à tes forfaits ce métier de corsaire.
      Palissot.
  ÉCUMEUX: Écumant, qui écume. "Les flots écumeux. Il est du style Poétique. Acad.
   Votre énemi superbe, à cet instant fumeux,
   Du Rhin, près de Tholus, fend les flots écumeux.
       Boil.
"Ces cavales couroient sur la pointe des vagues écumeuses, comme sur le rivage; Mde. Dacier. = M. Linguet a employé ce mot au fig. "Je ne me flate pas de rendre avec toute leur emphâse les expressions écumeûses de M. de.... Ann. Politiq. etc.
   ÉCUMOIRE, ustensile de cuisine, qui sert à écumer.

Synonymes et Contraires

écumeur

nom écumeur
Littéraire. Pirate.