édifier

(Mot repris de édifiassions)

édifier

v.t. [ lat. aedificare, construire ]
1. Construire, bâtir : Édifier un nouvel Opéra ériger [litt.] ; démolir
2. Créer, élaborer par étapes un ensemble complexe : Édifier un nouveau dictionnaire constituer, établir, fonder
3. Renseigner sur ce qui était dissimulé : Je suis maintenant édifiée sur sa vraie nature éclairer, instruire
4. Sout. Porter à la piété, à la vertu, par la parole ou l'exemple.

ÉDIFIER

(é-di-fi-é) , j'édifiais, nous édifiions, vous édifiiez ; que j'édifie, que nous édifiions, que vous édifiiez v. a.
Construire un édifice. Salomon édifia le temple de Jérusalem.
Fig. Créer un ensemble de choses.
Détruire d'une main ce que vous édifierez de l'autre [MASS., Car. Jeûne.]
Grand Dieu ! les hommes pourront-ils détruire ce que vous avez édifié ? [ID., Paraphr. ps. XVI, V, 9]
Tout système s'écroule à mesure qu'on l'édifie, s'il ne porte sur la base inébranlable des faits et de l'expérience [HELVÉTIUS, dans LEGOARANT]
Porter à la vertu, à la piété par le bon exemple, par les sages discours.
Cette union [des chiens et des chats] si douce et presque fraternelle Édifiait tous les voisins [LA FONT., Fabl. XII, 8]
Pour édifier notre piété par le souvenir de ses vertus [MASS., Or. fun. Villars.]
Quand on agit suivant une charité générale, on est généralement aimé, et on édifie tout le monde [FÉN., t. XVIII, p. 462]
Absolument. On édifie par le bon exemple.
Instruire. Je veux vous édifier là-dessus.
S'édifier, v. réfl. Être construit. Tandis que le temple s'édifiait. Fig. Recevoir des impressions édifiantes.
Édifions-nous de ce qui fait le scandale des autres [VOLT., Phil. II, 155]
Se donner réciproquement des impressions édifiantes. Édifions-nous les uns les autres.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Pur ço sui acuragiez [encouragé] de edifier un temple al oes [au gré de] nostre seignur, si cume il le anunciad à mun pere David [, Rois, 242]
    Tu es pieres, e sur ceste piere ferai M'eglise, e ma meisun i edifierai, Et les portes d'enfer par li depecerai [, Th. le mart. 79]
  • XIIIe s.
    Qui edefie sor heritage qu'il tiegne par cause de bone foi et porce qu'il creoit avoir droit en l'eritage.... li coust des edefices li doivent estre rendu [BEAUMANOIR, XX, 3]
    Vous conterai-je que je vi et oÿ de ses saintes paroles et de ses bons enseignemens, pour ce qu'il soient trouvez l'un après l'autre pour edefier ceulz qui les orront [JOINV., 197]
    De son tens furent edefiées plusieurs abbaies [ID., 293]
    Certes prelat [je] ne voi nul hui, Qui les prudomes edefit [, Hist. de Ste Leoc. ms. f° 29, dans LACURNE]
  • XVe s.
    Le saint siege que St Pierre et St Paul avoient edifié et augmenté [FROISS., II, II, 20]
    Sur tous les lieux plaisans et agreables Que l'en pourroit en ce monde trouver, Edifiez de manoirs convenables [EUST. DESCHAMPS, le Bois de Vincennes.]
  • XVIe s.
    ....Comme si cependant ils n'edifioyent point les consciences de leurs prochains en mal [CALV., Instit. 667]
    Ils edifierent un temple à Minerve [AMYOT, Arist. 49]
    Harpalus vint bien à bout d'y edifier [faire croître] toutes les autres plantes de la Grece, excepté le lierre seulement, que la terre ne voulut jamais endurer [ID., Alex. 66]
    Le jeune homme a besoing d'estre bien guidé en la lecture des poetes, à fin que la poésie ne l'envoye point mal edifié, mais plutost preparé et rendu ami et familier à l'estude de philosophie [ID., Comment il faut lire les poëtes, 57]
    Il n'y avoit point la sixiesme partie des arbres qui se sont maintenant edifiez auprès des villages [D'AUB., Hist. I, 140]
    Qui se marie ou edifie, sa propre bourse il purifie [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 405]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, adfier, affier, atfier, bâtir, planter, nourrir ; provenç. edificar, edifiar ; espagn. edificar ; ital. aedificare ; du latin aedificare, de aedes, bâtiment, et du suffixe ficare, faire. Aedificare, dans le sens moral, se trouve dans la latinité ecclésiastique et est une métaphore pour édifier, construire les bonnes mœurs, la vertu, la doctrine.

édifier

ÉDIFIER. v. tr. Construire, en parlant des Églises, des palais et de très grands bâtiments. Édifier un temple, un palais. Bâtiment solidement édifié.

Il signifie au figuré User de son autorité pour créer, organiser des institutions utiles, et alors on l'oppose ordinairement à Détruire, pris dans le sens de Bouleverser, mettre le désordre. Vous êtes envoyé pour édifier, et non pas pour détruire. Il détruit au lieu d'édifier.

Il signifie aussi figurément Porter à la piété, à la vertu, par l'exemple ou par le discours. Édifier le prochain. Édifier tout le monde par son exemple. Il s'en retourna très édifié par cette prédication.

Il signifie encore Satisfaire par un bon procédé, donner bonne opinion de soi. La conduite qu'il a tenue dans cette affaire m'édifie extrêmement.

Il signifie de plus Mettre quelqu'un à même d'apprécier une personne ou une chose. Je veux vous édifier sur le compte de cet individu. Je suis suffisamment édifié par votre écrit. N'êtes-vous pas édifié de cette conduite? Il sortit peu édifié des propos qu'il avait entendus. Il est assez mal édifié par ce qu'il a vu.

edifier

Edifier, AEdificare, Inaedificare, Architectari, Condere, Construere, Extruere.

Edifier à l'entour, Circunstruere.

Edifier joignant autruy, Astruere.

Edifier un navire, Nauem fundare.

Edifier ou faire croistre un jardin pres la ville, Submittere sub vrbe hortum.

édifier


ÉDIFIER. Voyez ÉDIFIANT.

Synonymes et Contraires

édifier

verbe édifier
2.  Fonder quelque chose.
3.  Porter quelqu'un à la vertu.
-littéraire: moraliser.
4.  Renseigner quelqu'un.
Traductions

édifier

בנה (פ'), בָּנָהedify, build, establishbauencostruire, edificare (edifje)
verbe transitif
construire édifier une cité

édifier

[edifje] vt
[+ monument] → to build, to erect
(fig) [+ personne] → to edify