égrener

(Mot repris de égrènera)

égrener

ou

égrainer

v.t. [ du lat. granum, grain ]
1. Détacher les grains d'un épi, d'une grappe : Égrener des groseilles égrapper
2. Faire entendre une suite de sons bien détachés les uns des autres : L'horloge égrène les heures.
Égrener un chapelet,
en faire passer tous les grains entre ses doigts pour compter les prières.

s'égrener

ou

s'égrainer

v.pr.
1. Tomber par grains : Le blé s'égrène dans le silo.
2. Se faire entendre par sons détachés et successifs : Les coups du métronome s'égrènent.

égrener

(egʀəne)
verbe transitif
1. séparer les grains de égrener des haricots
faire passer un à un les grains du chapelet entre ses doigts pour compter les prières Elle égrène son chapelet pendant la messe.
2. son faire entendre des sons un à un La pendule égrène les heures.

ÉGRENER

(é-gre-né. La syllabe gre prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : j'égrènerai) v. a.
Faire sortir le grain de l'épi, la graine des plantes ; détacher les raisins de la grappe. Égrener de l'anis, des raisins.
Enlever légèrement les grains de la surface d'une pièce qu'on met en couleur. Terme de doreur. Unir la surface d'une pièce passée au jaune, et enlever les grains ou les poils de brosse.
Égrener son chapelet, en faire passer les grains entre ses doigts.
V. n. Se dit d'un rasoir lorsqu'on l'ébrèche pour voir s'il est bon. Ce rasoir égrène bien.
S'égrener, v. réfl. Tomber en grains. Ce blé est trop mûr, il s'égrène.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Es deux barons nen ot que corecier [se courroucer], Bien se requierent li hardi chevalier ; De lor espées font esgrener [écailler] l'acier, Et les vers elmes [haumes] embarer et trenchier [, Raoul de C. 176]
  • XVe s.
    Envie le ronge et esgraine [EUST. DESCH., Poésies mss. dans LACURNE]
  • XVIe s.
    J'ai moi mesme esgrené un espi de froment dans lequel se treuverent quelques graines d'ivroie [O. DE SERRES, 104]

ÉTYMOLOGIE

  • É- pour es- préfixe, et grain.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉGRENER. Ajoutez :
    Terme de peintre en bâtiment. Enlever les grains du plâtre, les aspérités pour appliquer la peinture.

égrener

ÉGRENER. v. tr. Dégarnir de ses grains une plante à épi, un fruit à grappe ou à gousse. Égrener des épis. Égrener du blé. Égrener du fenouil, de l'anis. Ce blé est trop mur, il s'égrène. Égrener du raisin. Quand on tarde trop à vendanger, le raisin s'égrène. On écrit aussi ÉGRAINER.

Fig., Égrener son chapelet, Le dire grain à grain.

S'ÉGRENER signifie, figurément, Se séparer de sa troupe. Ce régiment s'égrène dans sa marche.

égréner


ÉGRÉNER, v. act. [Égréné; 3 é fermés: devant l'e muet, le 2d e est moyen. Il égrène, ègrènera, etc. — Richelet écrit égrainer; et cette manière est plus conforme à l'étymologie de grain, graine. — L'Acad. écrit égrener, sans accent sur le 2d e. Je ne sais si cet usage est bien constant et assuré, et si l'on doit prononcer cet e muet. Il semble que l'analogie et l'étymologie demandent que cet e soit fermé; et que si l'on n'écrit pas égrainer, on doit du moins écrire et prononcer égréner.] Faire sortir le grain de l'épi, la graine des plantes, détacher les grains de la grape. "Égréner du blé, du fenouil, du raisin. "Le raisin s'égrène etc.

Synonymes et Contraires

égrener (s')

verbe pronominal égrener (s')
Traductions

égrener

sgranare

égrener

[egʀəne] vt
[+ grappe] → to pick grapes off
[+ liste] → to drone out [egʀəne] vpr/vi
[heures] → to pass by
[notes] → to chime out