égyptien, ienne

ÉGYPTIEN, IENNE

(é-ji-psi-in, psi-è-n') s. m. et f.
Nom du peuple célèbre qui bâtit les pyramides et dont les monuments sont les plus anciens de toute la terre. Adj. L'architecture égyptienne.
Sorte de vagabonds qu'on appelle aussi bohémiens (voy. ce mot), et à qui, entre autres origines, on a attribué l'Égypte.
La destinée a voulu que je me trouvasse parmi une bande de ces personnes qu'on appelle Égyptiens, et qui, rôdant de province en province, se mêlent de dire la bonne fortune et quelquefois de beaucoup d'autres choses [MOL., Scapin, III, 3]
S. f. Egyptienne, ancienne étoffe de laine.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Belitresses qu'on appelle egyptiennes [, Nuits de Straparole, t. II, p. 247, dans LACURNE]
    L'egyptienne dict la bonne fortune à autruy, et la malheureuse ne cognoist la sienne [LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 286]

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, Égypte ; angl. gypsei.