émissaire


Recherches associées à émissaire: bouc émissaire

1. émissaire

adj. m.
Bouc émissaire

2. émissaire

n.m. [ lat. emissarius, de emittere, envoyer dehors ]
Personne chargée d'une mission plus ou moins secrète et que l'on délègue auprès de qqn : Le gouvernement a envoyé un émissaire auprès des rebelles pour négocier un accord.

3. émissaire

n.m. [ lat. emissarium, déversoir ]
Cours d'eau qui prend naissance dans un lac ou qui en évacue les eaux : Le Rhône est l'émissaire du lac Léman.

émissaire

(emisɛʀ)
nom masculin
personne chargée d'une mission un émissaire chargé d'enquêter sur qqch

ÉMISSAIRE

(é-mi-ssê-r') s. m.
Agent chargé d'une mission secrète.
Il [Pellisson] enchanta tellement son espion qu'il en fit son émissaire ; il eut par là un commerce journalier de lettres avec Mlle de Scudéry [D'OLIVET, Hist. Acad. t. II, p. 288, dans POUGENS]
Les émissaires des sénateurs [de Gênes] se contentaient de dire aux plus accrédités du peuple : Jusques à quand attendrez-vous que les Autrichiens.... [VOLT., Louis X V, 21]
Ses émissaires.... excitent la canaille à l'applaudir [VAUVENARGUES, Lentulus le factieux.]
Je connais les lâches émissaires Qui sèment sourdement ces clameurs mensongères [M. J. CHÉNIER, Gracques, II, 3]
Au sein de votre cour où j'ai des émissaires [LEMERC., Frédég. et Bruneh. III, 5]
Terme d'hydraulique. Canal, tuyau qui sert à vider un bassin, un lac. L'émissaire du lac Fucin (PLINE, XXXVI, 15, 24, n° 11). Terme d'anatomie. Conduit, canal qui évacue une humeur quelconque. On dit plutôt émonctoire. Émissaires de Santorini, les petites branches veineuses qui, passant à travers les os du crâne, établissent une communication entre les veines intérieures et les veines extérieures de la tête.
Adj. Bouc émissaire, bouc que les Juifs chargeaient des malédictions du peuple et qu'ils chassaient dans le désert pour détourner d'eux le mal qui résultait de leurs offenses.
Et Aaron prendra de l'assemblée des enfants d'Israël deux jeunes boucs.... puis Aaron jettera le sort sur les deux boucs, un sort pour l'Éternel et un sort pour le bouc qui doit être Hazazel.... le bouc sur lequel le sort sera échu pour être Hazazel, sera présenté vivant devant l'Éternel pour faire propitiation par lui, et on l'enverra au désert pour être Hazazel [, Bible, Lévit. XVI, 5 et suiv.]
Ils ont un cheval émissaire, le pendant du bouc émissaire des Juifs [RAYNAL, Hist. phil. I, 8]
Fig. Personne à qui on impute tous les torts.
Vous sentez que je veux faire de Mme d'Argenton le bouc émissaire de l'ancienne loi [la charger de tous les faits reprochés au duc d'Orléans] [SAINT-SIMON, 252, 128]
Le chancelier fut la victime du duc de Noailles, et le bouc émissaire qui expia les péchés de son ami [ID., 480, 217]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. emissarius, au sens d'agent, emissarium, au sens de canal, de emissum, supin de emittere, laisser aller, émettre (voy. ce mot).

émissaire

ÉMISSAIRE. n. m. Celui qui est envoyé secrètement pour découvrir quelque chose, pour semer des bruits, pour donner des avis, pour tramer quelque intrigue, etc.

Adjectivement, Bouc émissaire. Voyez BOUC.

En termes d'Anatomie, Vaisseau émissaire, Conduit veineux qui traverse le crâne et fait communiquer les veines intérieures avec les veines extérieures de la tête.

êmissaire


ÊMISSAIRE, s. masc. [Émicère; 1re é fermé, 3e è moyen, et long, 4e e muet.] Persone afidée et adroite, qu'on envoie secrètement sonder les sentimens d'autrui, lui faire quelque proposition. — C'est aussi celui qui fait courir des bruits pour servir les uns et nuire aux aûtres, qui épie, etc. "Il a fait doner cet avis, courir ce bruit, etc. par ses émissaires. — Ce mot se prend en mauvaise part: il est du style élevé, comme du style simple.

Synonymes et Contraires

émissaire

nom masculin émissaire
Personne chargée d'une mission.
Traductions

émissaire

שליח (ז)

émissaire

emissary

émissaire

emissario

émissaire

使者

émissaire

udsending

émissaire

emissary

émissaire

sändebud

émissaire

[emisɛʀ] nmemissary