énorme

énorme

adj. [ lat. enormis, de norma, règle, équerre ]
1. Qui est très grand, en dimensions, en quantité ou en importance : Un énorme saint-bernard gigantesque, gros colossal, démesuré
2. Fam. Qui est surprenant ; qui déconcerte : Il est arrivé avec deux heures de retard et nous a raconté une histoire énorme ahurissant, effarant, stupéfiant

ÉNORME

(é-nor-m') adj.
Qui sort des règles, des bornes ; qui est choquant ou révoltant par son excès. Une faute énorme.
Cette énorme action, faite presque à nos yeux, Outrage la nature, et blesse jusqu'aux dieux [CORN., Hor. v, 3]
Ce crime quoique grand, énorme, inexcusable [ID., ib. v, 3]
Des choses qui selon Dieu sont d'une malice énorme [BOURDAL., Avent, Scandale, 89]
Recourir à leurs dieux pour leur demander.... ce qu'ils n'auraient pu demander ouvertement dans les temples.... sans rougir.... cela semble énorme et insensé [ID., Carême, 1, Prière.]
Et, dans l'amas confus de chicanes énormes, Ce qui fut blanc au fond rendu noir par les formes [BOILEAU, Sat. I]
Il était riche ; il était vêtu magnifiquement ; il faisait bonne chère : que trouvez-vous là de si énorme et de si criant ? [MASS., Car. Riche.]
Qu'il [le duc de Bourgogne] se souvînt qu'il n'était venu à l'armée qu'à condition de lui obéir [à Vendôme] ; ces paroles énormes firent frémir d'indignation tout ce qui l'entendit [SAINT-SIMON, 203, 212]
Étrange vertu qui se forme Souvent de l'assemblage énorme Des vices les plus détestés [J. B. ROUSS., Odes, II, 6]
Par extension de la signification morale à la signification physique, extraordinaire par sa grosseur ou par sa grandeur. Un énorme bloc de granit. Un colosse d'une grandeur énorme. Cette fortune énorme.
Cependant un sanglier, monstre énorme et superbe, Tente encor notre archer, friand de tels morceaux [LA FONT., Fabl. VIII, 27]
Le savoir-faire et l'habileté ne mènent pas jusqu'aux énormes richesses [LA BRUY., VI]
Par extension et familièrement.
Le bal était superbe, un monde énorme, les plus jolies personnes de Paris [Mme DE GENLIS, Adèle et Théod. t. III, lett. 60, p. 417, dans POUGENS.]
Il se dit aussi de la durée.
M. Patru, qui était une des lumières de l'Académie, s'en bannit volontairement longtemps avant sa mort, parce qu'il fut scandalisé de la longueur énorme du temps que l'on fut à disputer si la lettre A devait être qualifiée simplement voyelle, ou si c'était un substantif masculin [FURETIÈRE, Factums, t. I, p. 186]
On trouve énorme avec des degrés de comparaison.
Il faut que la justice de Dieu soit énorme comme sa miséricorde ; or la justice envers les reprouvés est moins énorme [PASC., dans COUSIN]
Dès que l'homme s'est livré aux passions les plus honteuses, et qu'il les a poussées jusqu'aux excès les plus énormes [MASS., Paraphr. Ps. XIII, v. 1]
Cet emploi a été condamné ; mais l'usage l'autorise ; et, vu son étymologie et sa signification, énorme ne peut être assimilé à immense. Terme de droit. Lésion énorme, lésion qui outre-passe toute mesure.

REMARQUE

  • Quand énorme signifie excessif en grandeur ou en grosseur, il se met avant ou après son substantif ; mais quand il signifie irrégulier, choquant, révoltant, il ne se met guère qu'après.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Deux enormes forfaiz [BERCHEURE, f° 64, verso]
    Des plus enormes et villains cas [, Ordonn. des rois, t. VII, p. 544]
  • XVIe s.
    Ces enormes pourtraicts que les enfants vont semant aux passages et escaliers [MONT., III, 333]
    Et de là il n'y eut prescheur, commediant, nouvellant qui ne se fist ouïr sur l'enorme [abominable] vie du roi [Henri III] [D'AUB., Hist. III, 174]
    Les apostemes enormes, c'est à dire excessives en grandeur, sont souventes fois mortelles [PARÉ, v. 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. espagn. et ital. enorme ; du latin enormis, de e, hors, et norma, règle (voy. NORMAL).

énorme

ÉNORME. adj. des deux genres. Qui excède de beaucoup la grandeur ou la grosseur accoutumée. Un colosse d'une grandeur énorme. Un énorme bloc de granit.

Il se dit par exagération, tant au sens physique qu'au sens moral, de Tout ce qui dépasse la mesure commune. Faire des gains énormes. Une dette énorme. Une perte énorme. Des frais énormes. Faute énorme. Succès énorme. Une énorme amélioration.

enorme

Enorme et sans mesure, Enormis et hoc enorme.

Images ou statues de grandeur et hauteur enorme et excessive, Enormes colossi.

Qui est d'enorme hauteur, Colosseus, Colossicus.

Un cas enorme, Facinus arrox, Horrendum, Horridum, Nefarium, Dirum nefas, Infandum scelus.

énorme


ÉNORME, adj. ÉNORMÉMENT, adv. ÉNORMITÉ, s. f. [1reé fer. 3e e muet au 1er, é fer. au 2d: énorméman. — Richelet écrit énormement, et il semble que la raison dicte cette manière d'écrire, cet adverbe étant formé d'énorme, dont l' e final est muet, mais l'usage a prévalu, d'écrire énormément avec un accent aigu sur le 2d é; et c'est une exception à la règle de la formation des adverbes.] Enorme, démesuré, excessif, "Colosse d'une grandeur énorme. — Figurément, crime énorme, malice énorme. Il est peut être peu nécessaire d'avertir qu'il se prend toujours en mauvaise part.
   ÉNORMÉMENT, Excessivement. "Il est énormément grand. Il prétend avoir été énormément lésé.
   ÉNORMITÉ se dit quelquefois au propre, de la grandeur de la tâille; mais il s'emploie plus ordinairement au figuré, pour atrocité. "L'énormité du crime, du fait, du câs, etc.

Traductions

énorme

huge, enormous, colossal, gigantic, immense, tremendous, thundering, astronomical, extreme, giant, massive, prodigious, stupendous, humongous, outsizeenorm, geweldig, gigantisch, kolossaal, ontzaglijk, reusachtig, enorm (groot), ontzettend, bom, razend, machtigאדיר (ת), בומבסטי (ת), כביר (ת), עצום (ת), עתק (ת), כַּבִּיר, עָתֵק, עָצוּםenorm, geweldigkolossal, enorm, kæmpestorenorm, riesig, riesengroß, horrendgiganta, grandega, kolosaenorme, inmensoóriásienormeolbrzymi, ogromnyenorme, imenso, gigantesco, muito grandeenormjättelik, kolossal, enormτεράστιος, πελώριοςضَخْم, هَائِلٌohromnývaltavaogroman巨大な거대한enormгромадный, огромныйใหญ่โต, ที่ใหญ่มหึมาkocaman, muazzamto lớn巨大的огромен (enɔʀm)
adjectif
1. très gros une bête énorme
2. très important faire une énorme erreur

énorme

[enɔʀm] adjenormous, huge