éparser

ÉPARSER

(é-par-sé) v. a.
Rendre épars.
Cette grande blonde.... renverse sa tête arrière pour éparser sa chevelure sur ses reins cambrés,... [BÜRGER, Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 534]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il se misent au fuir sans plus attendre, et s'esparsent li uns çà et li autres là [H. DE VALENCIENNES, IX.]

ÉTYMOLOGIE

  • L'ancienne forme régulière est espardre, du lat. spargere (voy. ÉPARS 1). Esparsent de l'historique est non le présent, mais le prétérit d'espardre, sparserunt. Acceptera-t-on le néologisme esparser, puisqu'il n'est pas possible de faire rentrer espardre dans l'usage ?