épeautre

épeautre

n.m. [ lat. spelta ]
Blé d'une espèce rustique.
Petit épeautre,
engrain.

ÉPEAUTRE

(é pô-tr') s. m.
Espèce de froment. Grand épeautre (triticum spelta, L.). Petit épeautre (triticum monococcum, L.), nommé aussi engrain, ingrain, locular. Les épeautres sont cultivés dans les terrains maigres ; on les distingue des autres froments par la difficulté avec laquelle le grain se sépare des balles.

REMARQUE

  • Les livres d'agriculture font épeautre féminin ; ce qui est plus conforme à l'étymologie.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Avoine et espiautre sont froit et sec [ALEBRANT, f° 42]
  • XVe s.
    Le suppliant prist du blé, appellé l'espiote ou gros blé, pour son cheval [DU CANGE, spelta.]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, spaite, spiate, sipaite ; génev. épaute ; provenç. espeuta ; espagn. espelta ; ital. spelta ; du latin spelta, mot venu des langues germaniques ; allem. Spelt ou Spelz.

épeautre

ÉPEAUTRE. n. m. Variété de blé où la balle adhère fortement au grain.
Traductions

épeautre

כוסמת (נ), כֻּסֶּמֶת, כוסמין

épeautre

spelt

épeautre

Dinkel

épeautre

철자

épeautre

[epotʀ] nmspelt