éperonné, ée

ÉPERONNÉ, ÉE

(é-pe-ro-né, née) adj.
Qui a des éperons aux talons.
Ses jambes éperonnées s'étant embarrassées dans celles des autres [SCARR., Rom. com. I, 10]
[Dorante] éperonné, botté, prêt à monter à cheval, il attend le boute-selle [P. L. COUR., 1, 227]
Muni d'un éperon, en parlant des coqs et des chiens.
Terme de botanique. Terminé en éperon, en parlant d'un calice, d'une corolle, etc.
Avoir les yeux éperonnés, ou être éperonné, avoir des rides au coin de l'œil. Le Dictionnaire de l'Académie a l'adjectif éperonné, mais ni le verbe éperonner, ni le participe éperonné.