épicerie

(Mot repris de épiceries)

épicerie

n.f.
1. Ensemble de produits de consommation courante, comme le sucre, le café, l'huile, les épices, etc.
2. Commerce spécialisé dans la vente de ces produits ; magasin de l'épicier.

ÉPICERIE

(é-pi-se-rie) s. f.
Toutes sortes d'épices.
Aussitôt que les Hollandais se virent solidement établis aux Moluques, ils cherchèrent à s'approprier le commerce exclusif des épiceries [RAYNAL, Hist. phil. II, 8]
Nom donné au commerce non-seulement des épices, mais aussi du sucre, du miel, du café et d'une foule d'autres menus objets de consommation courante. Le commerce de l'épicerie. Il est dans l'épicerie.
Se disait autrefois d'un corps de marchands comprenant les épiciers proprement dits, les ciergiers, les apothicaires et les confiseurs.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Devant l'espicerie vendent de lor espices ; Ce sont saintes paroles, en quoi il n'a nuls vices [RUTEB., 182]
  • XVe s.
    En tout plein de lieus l'ont blecié Juifz par leur forcenerie ; Or alon en l'espicerie Oignement pour ly oindre prendre [, la Passion de J. C.]
  • XVIe s.
    Es petits sacs sont les fines espiceries [COTGRAVE, ]
    Rondeaux, virelais.... et autres telles espiceries qui corrompent le goust de nostre langue [JOACH. DU BELLAY, Œuvres, f° 25, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Épicier ; wallon, spessereie ; génev. espicerie ; provenç. especiaria ; espagn. especieria ; portug. especiaria ; ital. spezieria.

épicerie

ÉPICERIE. n. f. Commerce des épices et d'un grand nombre de denrées de consommation courante.

Il se dit encore du Magasin où se fait ce commerce.

Il désignait autrefois Toutes sortes d'épices, comme la cannelle, la muscade, le poivre, et aussi le sucre, le miel, le café et toutes les substances alimentaires qui venaient des pays éloignés.

épicerie


ÉPICERIE, s. f. ÉPICIER, IèRE, s. m. et fém. [1reé fer. 3ee muet au 1er, é fer. au 2d, è moy. au 3e, ceri-e, cié, ciè-re.] Épicerie est un nom collectif, qui comprend non-seulement les épices proprement dites, mais encôre le sucre, le café, le miel, les drogues. "Il trafique en épicerie. "Il fait un grand comerce d' épiceries. = Épicier, Épicière: celui ou celle qui vend des épiceries.

Traductions

épicerie

grocer, grocery store, grocery, fruit and vegetable store, greengrocerחנוונות (נ), מכולת (נ), מרכולית (נ), צרכנייה (נ), חֶנְוָנוּת, צַרְכָנִיָּה, מַכֹּלֶת, מַרְכּוֹלִיתخواربارفروشیarmazém, mercado, mercearia, quitanda, vendedor de hortaliças e frutaμπακάλικο, μανάβικοcolmado, abacería, abarrote, abarrotería, almacén, verduleríakruidenier, groentewinkel, kruidenierswinkeldrogheria, fruttivendolo, negozianteبِقَالَة, مَتْجَر البِقالَةpotaviny, zelinářgrønthandler, købmandsbutikGemüsehändler, Lebensmittelhändlerhedelmä- ja vihanneskauppias, ruokakauppatrgovina mješovite robe, trgovina voćem i povrćem八百屋, 食料雑貨店식료품점, 청과물상grønnsakshandler, kolonialsklep warzywnyбакалейная лавка, лавка зеленщика, бакалеяgrönsakshandlare, specerihandlareร้านขายของชำ, ร้านขายผักและผลไม้สดbakkal, manavcửa hàng rau quả, cửa hàng tạp hóa蔬菜水果店, 食品店 (episʀi)
nom féminin
petit magasin d'alimentation

épicerie

[episʀi] nf (= magasin) → grocer's shop (= denrées) → groceries pl
épicerie fine nfdelicatessen