épieur, euse

ÉPIEUR, EUSE

(é-pi-eur, eû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui épie, qui observe.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ruffien, mourdeur et larron, Espierres qui bien sçavez Aler es bois, où il fait bon Desrober.... [EUST. DESCH., poésies mss. dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Espieur de chemin [voleur] [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Épier 2.