épigraphe

épigraphe

n.f. [ gr. epigraphê, inscription, de graphein, écrire ]
1. Inscription gravée sur un édifice pour indiquer notamment sa date de construction et l'intention des constructeurs.
2. Citation placée en tête d'un livre, d'un chapitre, pour en résumer l'objet ou l'esprit : Une épigraphe bien choisie.

épigraphe

(epigʀaf)
nom féminin
citation au début d'un livre citer un poème en épigraphe

ÉPIGRAPHE

(é-pi-gra-f') s. f.
Inscription mise sur un édifice pour en marquer la date, la destination, etc.
Courte citation qu'on met en tête d'un ouvrage ou d'un chapitre, pour en indiquer l'esprit. Il a pris pour épigraphe un vers d'Homère.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec provenant de deux mots se traduisant par : sur et écrire.

épigraphe

ÉPIGRAPHE. n. f. Courte sentence, courte citation qu'on met en tête d'un livre, d'un chapitre, etc., pour en indiquer l'objet ou l'esprit. Il a pris pour épigraphe tel vers d'Homère, de Virgile.

épigraphe


ÉPIGRAPHE, s. f. [Épigraphe: 1re é fer. dern. e muet.] Ce terme est devenu à la mode, depuis que les Auteurs mettent de courtes maximes, en vers ou en prôse, au titre de leurs ouvrages. "Nous savons enfin votre secret, dit l'Ab. Guénée à Voltaire. Vous l'avez dit, et il est venu jusqu'à nous. Abbé... il m'importe beaucoup d'être lû... et très-peu d'être cru. C'est donc là votre devise, Monsieur... Elle serait bonne à mettre pour épigraphe à la tête de vos ouvrages.

Traductions

épigraphe

Motto, Epigraph

épigraphe

motto, epigraph

épigraphe

devies, motto

épigraphe

lema

épigraphe

moto

épigraphe

lema

épigraphe

acute dictum, ædibus inscriptio, affixa, insculpta, operi præfixum

épigraphe

mote

épigraphe

題詞

épigraphe

epigraph

épigraphe

эпиграф

épigraphe

[epigʀaf] nfepigraph