épiloguer

(Mot repris de épiloguera)

épiloguer

v.t. ind.(sur)
Faire des commentaires sans fin et plus ou moins oiseux sur : Les journalistes ne cessent d'épiloguer sur cette coïncidence discourir, palabrer

épiloguer

(epilɔge)
verbe intransitif
parler longuement de Cessons d'épiloguer sur cette affaire.

ÉPILOGUER

(é-pi-lo-ghé)
V. n. Chercher, trouver à redire. C'est un homme qui épilogue sur tout.
.... Et pourquoi, s'il vous plaît, Lui bailler un savant qui sans cesse épilogue ? [MOL., F. sav. v, 3]
Adieu, ma chère enfant ; venez et partez, et tenez-vous donc une fois pour décidée, et défaites-vous d'épiloguer sur les bienséances de votre voyage... [SÉV., Lett. 21 oct. 1676]
Il fut attentif à épiloguer sur les paroles [BOSSUET, Avert. 4]
Cinq aunes pour un habit à l'espagnole ! juste ciel !.... mais n'épiloguons pas là-dessus ; les tailleurs qui sont en réputation en prennent toujours plus que les autres [LESAGE, Gil Blas, VIII, 7]
V. a. Censurer. Épiloguer les actions d'autrui.
Sans qu'on vous épilogue et sans qu'on vous méprise [BOSSUET, Lett. Corn. 127]
S'épiloguer, v. réfl. Se critiquer mutuellement.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    J'ay sceu, veu, leu, aprins, congneu, Noté, entendu, souvenu, Epilogué mille traficques, Mais peu, quoy ? qu'est tout devenu ? [COQUILLART, Blason des armes et des dames.]
  • XVIe s.
    Luy epiloguois tout le cours de ma peregrination [, Peregr. d'am. f° 138, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Épilogue.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉPILOGUER. Ajoutez :
    Récapituler, remémorer (emploi inusité).
    J'avais des Phyllis à la tête ; J'épiais les occasions ; J'épiloguais mes passions [CORN., Lexique, éd. Marty-Laveaux.]

épiloguer

ÉPILOGUER. v. intr. S'ingénier à faire des critiques par le détail. Il épilogue sur tout.
Synonymes et Contraires

épiloguer

verbe épiloguer
Faire de longs commentaires.
discourir, ergoter, gloser, palabrer, pérorer -familier: discutailler, disputailler, laïusser.
Traductions

épiloguer

[epilɔge] vi
épiloguer sur → to hold forth on