épitichisme

ÉPITICHISME

(é-pi-ti-ki-sm') s. m.
Terme d'antiquité. Construction plus récente faite sur d'anciennes substructions.
Cette légende, tirée d'un vers d'Euripide, consiste en ces mots bases cyclopéennes, signifiant que la partie inférieure a été bâtie par les Cyclopes, comme si le poëte à qui nous l'empruntons avait voulu montrer qu'il avait déjà remarqué le fait constant de l'épitichisme des constructions helléniques au-dessus des constructions cyclopéennes [PETIT-RADEL, Monum. cycl. p. 11]

REMARQUE

  • Il faut écrire épitichisme, et non épiteichisme, la diphthongue grecque composée de epsilon et de iota se rendant par i en latin, et, par conséquent, dans les transcriptions françaises qui se font suivant le système latin.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant construction sur et provenant de deux mots se traduisant par : sur et muraille.