époumoner

(Mot repris de époumonerait)

s'époumoner

v.pr. [ de poumon ]
Se fatiguer à force de répéter qqch, de parler, de crier : Elle s'est époumonée à le leur expliquer s'égosiller

époumoner

(sepumɔne)
verbe pronominal
se fatiguer à parler, à crier Elle s'époumone à leur répéter les consignes.

ÉPOUMONER

(é-pou-mo-né) v. a.
Fatiguer les poumons à parler, à crier. Cette lecture m'a époumoné.
S'époumoner, v. réfl. Se fatiguer les poumons.
Surpris, après m'être longtemps époumoné, de ne voir paraître ni dames ni demoiselles qu'attirât la beauté de ma voix [J. J. ROUSS., Conf. II]
Pourquoi m'époumonerais-je à dissiper un doute que vous n'avez pas ? [DIDER., Opinions des anc. phil. (Pyrrhon.).]

REMARQUE

  • On ne voit pas pourquoi l'Académie ne met qu'une n à époumoner, tandis qu'elle en met deux à occasionner et autres analogues, ou plutôt pourquoi elle ne supprime pas partout, dans les cas de ce genre, les doubles n, écrivant occasioner, etc.

ÉTYMOLOGIE

  • É- pour es- préfixe, et poumon.

époumoner

ÉPOUMONER. v. tr. Fatiguer les poumons. Cette longue conversation m'a époumoné. Je me suis époumoné à force de crier.

époumoner


ÉPOUMONER, v. act. [1re et dern. é fer.] Fatiguer les poumons. "Ce discours était long: il m'a époumoné. "Je me suis époumoné à faire entendre raison à cet homme. — Il est du style familier.

Synonymes et Contraires

époumoner (s')

verbe pronominal époumoner (s')
Se fatiguer à crier.