épreint, einte

ÉPREINT, EINTE

(é-prin, prin-t') part. passé d'épreindre
Serré pour en exprimer un liquide. Les cheveux mouillés, puis épreints. Tiré hors par expression.
L'aliment commence à s'amollir dans la bouche par le moyen de certaines eaux épreintes des glandes qui y aboutissent [BOSSUET, Connaiss. II, 10]