épurement

épurement

n.m.
Litt. Qualité de ce qui est pur : Épurement du style pureté

ÉPUREMENT

(é-pu-re-man) s. m.
Action d'épurer ; état de ce qui est épuré. L'épurement des métaux. Fig. Il se dit de la pureté morale.
Qu'un tel épurement demande un grand courage, Qu'il est, même aux plus grands, d'un difficile usage ! [CORN., Othon, I, 5]
En tout temps, en tous lieux, en toutes actions, Ce digne épurement de tes intentions Doit garder sur toi-même une puissance égale [ID., Imit. III, 38]
La croix est la vraie épreuve de la foi, le vrai fondement de l'espérance, le parfait épurement de la charité [BOSSUET, Hist. II, 6]
Se dit aussi des exclusions par cause politique ou autre. L'épurement d'une compagnie.

ÉTYMOLOGIE

  • Épurer.