équilibré, ée

ÉQUILIBRÉ, ÉE

(é-ki-li-bré, brée) part. passé.
Tenu en équilibre. Des forces équilibrées. Terme d'ornithologie. Pieds équilibrés, pieds posés au milieu de l'abdomen, en sorte que le corps de l'animal debout est presque horizontal et en équilibre. Fig. Dont les facultés se maintiennent en un juste rapport.
Le génie girondin, celui de Fénelon, Montaigne, Montesquieu, celui du grand parti qui, en 93, périt pour ne pas tuer, est vif, mais modéré, équilibré, ce semble [MICHELET, Régence, p. 436]