érudit

(Mot repris de érudite)
Recherches associées à érudite: altruiste

érudit, e

adj. et n.
Qui témoigne de connaissances approfondies dans une matière : Son cédérom lui a permis de devenir érudite en philosophie savant spécialiste ; débutant, profane

érudit

ÉRUDIT, ITE. adj. Qui a de l'érudition. Un historien érudit. On dit dans un sens analogue Un ouvrage érudit.

Il s'emploie aussi comme nom. Un grand érudit. Un érudit de grande valeur.

érudit


ÉRUDIT, adj. ÉRUDITION, s. f. [Érudi, di-cion, en vers ci-on: 1reé fer.] Érudition, grande étendue de savoir: conaissance fort étendue dans toute sorte de littératûre. Érudit, qui a beaucoup d'érudition. "Homme fort érudit, qui a de l'érudition, beaucoup d'érudition.
   REM. 1°. Érudition est assez ancien dans la langue, mais Erudit ne date que de ce siècle. L' Abé du Bos, qui aimait les mots nouveaux, met celui ci en italique, pour montrer qu'il n'était pas encore adopté par l'usage. "Les Commentateurs les plus érudits.
   2°. Les Dictionaires ne donent point de féminin à cet adjectif. On aurait dû lui en doner un, ne fût-ce qu'en faveur de Mde. Dacier, qu'on peut apeler une femme très-érudite.
   3°. Érudit s'emploie aussi substantivement; mais quand il est employé sans épithète, il se prend en mauvaise part. "Ce n'est qu'un érudit. "C'est un érudit de la première classe; plein de mépris pour ce qui est moderne, il estime les choses par le nombre des siècles. Murm. — Quand il a une épithète, elle en détermine le sens. "Un Savant, nullement versé dans les Humanités Latines et Françaises, n'est qu'un pédant érudit. L' Abé des Font. "Les Dissertations (de l'Abé Anselme) sont plus propres à le faire regarder comme un sage érudit et un bon Litérateur. Sabatier, Trois Siècles, etc. Voyez SAVANT.
   4°. Comme on dit, un homme d'esprit, un Auteur, par analogie, a dit: un homme d'érudition; un aûtre dit: Éclésiastique d'érudition: ce qui vaut encore moins. "Vous m'étonez de m'assurer que ces brébis désobéissantes ont pour protecteurs non-seulement des gens grossiers et débauchés comme eux, mais des Eclésiastiques d'érudition. Let. de M. de Ste. Marthe. On ne pourrait pas même dire des Eclésiastiques d'esprit; encore moins peut-on dire, des Eclésiastiques d'érudition. — L'Abé Prévot a dit, dans la Traduct. de l'Hist. des Stuarts: "Homme de mérite~ et d'érudition. L'Acad. met aussi pour exemple: il est homme d'érudition; mais cela est un peu diférent, et on ne peut pas conclure de-là qu'on puisse dire, c'est un homme d'érudition, comme on dit: c'est un homme d'esprit.
   ÉRUDITION signifie aussi, remarque, recherche savante, curieûse. "Voilà une érudition très recherchée, mais mal placée.

Synonymes et Contraires

érudit

adjectif érudit
Qui a de vastes connaissances.
Traductions

érudit

(eʀydi)

érudite

(eʀydit)
adjectif
instruit

érudit

masculin

érudite

scholar, erudite, scholarly, learnedאורייני (ת), איש אשכולות (ז), בר-אוריין (ז), דעתן (ז), דעתני (ת), חכם (ז), ידען (ז), יודע ספר (ז), למדן (ז), למדני (ת), מלומד (ז), משכיל (ז), משכיל (ת), רחב דעת (ת), מַשְׂכִּיל, מְלֻמָּד, לַמְדָן, לַמְדָנִי, חָכָם, יַדְעָן, יוֹדֵעַ סֵפֶר, דַּעְתָּןgeleerd, geleerde, erudieterudiciuloeruditoэрудитerudito, scienziatoGelehrterУчен學者Učenec학자 féminin
nom

érudit

[eʀydi, it]
adjerudite, learned
nm/fscholar