érysipèle

érysipèle

ou

érésipèle

n.m. [ gr. erusipelas, de ereuthein, faire rougir ]
Infection de la peau caractérisée par une plaque rouge douloureuse et de la fièvre.

ÉRYSIPÈLE

(é-ri-zi-pè-l') s. m.
Terme de médecine. Inflammation superficielle de la peau avec tension et tumeur et ordinairement avec fièvre générale.

REMARQUE

  • Érysipèle a été quelquefois fait féminin au XVIIe siècle :
    Ces maux étaient.... une petite érysipèle ou érésipèle sur le ventre, que j'ai encore et qui m'inquiète beaucoup de temps en temps par les cuissons qu'elle me cause [RAC., Lett. à son fils, 25 avril 1698]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Herisipille, quant elle est causée.... [H. DE MONDEVILLE, f° 48]
  • XVIe s.
    Ils sont subjets aux herpès, erysipeles et autres pustules choleriques [PARÉ, Introd. VI]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, rézipel ; provenç. et espagn. erisipila, s. f. ; ital. risipilo ; du grec, rouge, et, peau ; mot inusité qui ne se trouve que dans le composé.

érysipèle

ÉRYSIPÈLE. n. m. Voyez ÉRÉSIPÈLE.

érysipèle


ÉRYSIPèLE, ÉRYSIPÉLATEUX. Voy. ÉRÉSIPLèLE, etc.

Traductions

érysipèle

אדמנת (נ), ארגמנת (נ), ורדת (נ), שושנה (נ) [ורדת], אַרְגָּמֶנֶת, אַדְמֶנֶת

érysipèle

Erysipel, Wundrose

érysipèle

erisipela