étain

étain

n.m. [ lat. stagnum, de stannum, plomb argentifère ]
1. Métal blanc, brillant, très malléable.
2. Objet en étain : Ces étains anciens sont estampillés.

ÉTAIN

(é-tin) s. m.
Métal d'un blanc grisâtre, plus dur mais moins pesant que le plomb, ductile et oxydable, pesant 7291, et faisant entendre un petit craquement nomme cri de l'étain, quand on le plie en différents sens. Vaisselle d'étain. Cuiller d'étain.
L'étain dans ce temps [du temps de nos pères] brillait sur les tables et sur les buffets, comme le fer et le cuivre dans les foyers ; l'argent et l'or étaient dans les coffres [LA BRUY., VII]
L'étain en petit chapeau, l'étain le plus estimé (ainsi dit de sa forme, et qui venait du Pérou) ; l'étain en rature, ou rature d'étain, étain neuf sans alliage, en petites bandes très minces, [, Dict. des arts et m. Potier d'étain]
Ce sont d'anciennes dénominations. Étain de glace, ancien nom du bismuth. Potée d'étain, deutoxyde d'étain. Étain oxydé, un des noms de la cassitérite.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il lor convint mettre jusques as calices, et canterent lonc tans en calisces d'estain [, Chr. de Rains, p. 56]
    Droiz dit que tels hom ne doit vivre, Qu'on voit pour femme fol et ivre, Tant qu'il fait de son or estain [, Clerc de Voudrai]
  • XIVe s.
    Vaisselle d'estain : dix douzaines d'escuelles, six douzaines de petits plas [, Ménagier, II, 4]
  • XVe s.
    Mars pour le fer, et pour l'estain Entendons Jupiter le sain [LA FONT., 417]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. estaing, estanh ; espagn. estaño ; ital. stagno ; du latin stagnum, supposé à côté de stannum, en raison de stagneus, stagnatus, qui appartient à l'étain ; stagnum répond seul aux mots romans (stannum aurait donné stanno).

étain

ÉTAIN. n. m. Métal blanc, léger, dont on fabrique des ustensiles de ménage. Vaisselle d'étain. Cuiller d'étain. Potier d'étain. On le dit aussi pour Objet d'étain. Dans ce sens il a un pluriel. Ces étains sont admirablement fondus, ciselés. Les étains de tel artiste.

Dans l'ancienne Nomenclature chimique, Étain de glace, Le bismuth. Étain d'antimoine, Certaine préparation par laquelle l'antimoine prend une couleur et une consistance presque semblables à celles de l'étain.

Traductions

étain

Zinn, büchsetin, pewtertin, tinnen voorwerp, blikjeבדיל (ז), פיוטר (ז), פְּיוּטֵר, בדילtinقصدير, سَبِيكَةُ الْبِيُوتِر, عُلْبَةкалайpeltrecíntinκασσίτερος, κασσιτερόχαλκος, τσίγκοςstanalojoestaño, lata, peltretinatinaटिनkositar, kalaj, konzervaónstannopewtertinstagno, peltro, barattolo錫, スズ, 白目주석, 백랍, 양철stagnum, stannumalavasalvatinn, hermetikkbokscyna, puszka, stop cyny z ołowiemlata, estanho, latão, peltrestaniu, vasолово, станнум, сплав олова со свинцомcínkositerkalaj, калаjtenn, burkkalay, teneke, tutyaоловоthiếc, hợp kim thiếc, 白蜡โลหะผสมดีบุกกับตะกั่ว, ดีบุก (etɛ̃)
nom masculin
métal gris clair

étain

[etɛ̃] nm (= métal) → tin (ORFÈVRERIE)pewter no pl
un plat en étain, un plat d'étain → a pewter dish