étonnure

ÉTONNURE

(é-to-nu-r') s. f.
Glace blanche ou éclat produit sur le diamant par l'outil du lapidaire ou du mineur.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Il se tira ung peu arriere du tournois, tant que l'estonneure de son pied fust appaisée [, Perceforest, t. I, f° 146, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Étonner. Dans le sens des lapidaires et dans le sens de l'historique, étonnure est toujours un ébranlement.