étriquement

ÉTRIQUEMENT

(é-tri-ke-man) s. m.
Action de rendre étriqué.
Sa pensée [d'un peintre], vouée au bleu, se suffisait à s'exprimer par un moyen limité jusqu'à l'étriquement [E. BERGERAT, Journ. offic. 14 sept. 1875, p. 7880, 1re col.]