étroitement

étroitement

adv.
1. À l'étroit : Des familles étroitement logées.
2. Par des liens intimes : Des frères étroitement unis.
3. Avec rigueur ; strictement : Ses faits et gestes sont étroitement surveillés

étroitement

(etʀwatmɑ̃)
adverbe
1. de façon très proche deux idées étroitement liées
2. de façon très rigoureuse une résidence étroitement surveillée

ÉTROITEMENT

(é-troi-te-man) adv.
À l'étroit, dans un espace resserré. Vous êtes logé bien étroitement.
D'une manière étroite, serrée. Ils se tenaient embrassés étroitement. Fig. Ils sont étroitement liés.
C'est dans cette sainte maison qu'elles venaient s'unir par la foi et par la charité plus étroitement qu'elles n'étaient unies par le sang et par la nature [FLÉCH., Mar. Thér.]
Dans son voyage d'Italie, il se lia étroitement avec le cardinal Corsini, qui fut depuis Clément XII [D'ALEMB., Éloges, Montesq.]
Rigoureusement, à la rigueur. Observer étroitement le carême.
De sorte qu'il oblige étroitement tous les Français de reconnaître et de confesser qu'ils n'ont plus ces saintes reliques [PASC., Prov. 18]
Il faut étroitement observer le silence, Ou faire d'un secret entière confidence [TH. CORN., Engag. du has. II, 3]
Avec une grande surveillance, parce que plus on est dans un lieu étroit, plus la surveillance est facile.
La reine, pendant tout ce temps, devait être étroitement gardée [VOLT., Zadig, 19]
En vertu d'une obligation étroite, sur toutes choses.
Scandale qu'il vous est d'autant plus expressément et plus étroitement ordonné de prévenir [BOURDAL., Avent. Resp. hum. 379]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Estroitement [il] a Jhesu reclamé [, Ronc. p. 55]
    Et piez et poinz estroitement liés [, ib. p. 202]
  • XIIIe s.
    Bele Yolans le baise estroitement [, Romancero, p. 40]
  • XIVe s.
    Et ceulx qui gardent leurs pecunes estroitement [ORESME, Eth. 110]
    Nous vous mandons, commandons et estroitement enjoignons que.... [, Bibl. des chartes, 3e série, t. II, p. 127]
  • XVIe s.
    C'estoient lieux, ès quelz on apprenoit à vivre sobrement et estroittement [AMYOT, Lyc. 18]
    Ordonnance qu'ilz garderent long temps fort estroittement [ID., ib.]
    Ils gardent leurs femmes si estroittement, que personne ne les voit jamais dehors [ID., Thém. 48]
    Quand le mal vient à son estat, il faut nourrir estroittement [en petite quantité] [PARÉ, Intr. 14]

ÉTYMOLOGIE

  • Étroite, et le suffixe ment ; wallon, sitreutmain ; provenç. estrechamen ; espagn. estrechamente ; ital. strettamente.

étroitement

ÉTROITEMENT. adv. D'une manière étroite. Vous êtes logé bien étroitement. Ils se tenaient étroitement embrassés. Unir, joindre étroitement. Fig., Ils sont étroitement unis. Observer étroitement le carême. S'attacher étroitement à une règle.

Il fut arrêté et étroitement gardé, Gardé avec rigueur. On dit de même Être étroitement assiégé, étroitement bloqué.

Il signifie encore Expressément. On lui a étroitement défendu de parler. Il lui a été enjoint étroitement de se taire.

Synonymes et Contraires

étroitement

adverbe étroitement
1.  D'une manière rigoureuse.
2.  D'une façon intime.
3.  De façon exiguë.
à l'étroit, petitement.
grandement, largement, spacieusement.
Traductions

étroitement

nauw, streng, strikt, dichtbij

étroitement

estrechamente, de cerca

étroitement

بِجِوار

étroitement

těsně

étroitement

tæt

étroitement

eng

étroitement

κοντά

étroitement

läheisesti

étroitement

izbliza

étroitement

ぴったりと

étroitement

밀접하게

étroitement

nær

étroitement

blisko

étroitement

de perto

étroitement

близко

étroitement

nära

étroitement

อย่างใกล้ชิด

étroitement

yakından

étroitement

chặt chẽ

étroitement

接近地

étroitement

[etʀwatmɑ̃] advclosely