étudié, ée


Recherches associées à étudié, ée: sasser

ÉTUDIÉ, ÉE

(é-tu-di-é, ée) part. passé.
Qui a été l'objet d'études. Un auteur étudié avec soin. Tacite étudié dans les classes. La botanique étudiée avec ardeur. Appris par cœur. Leçon bien, mal étudiée.
Qui a été médité, composé avec soin.
La lecture de tous les bons livres est comme une conversation avec les plus honnêtes gens des siècles passés qui en ont été les auteurs, et même une conversation étudiée en laquelle ils ne nous découvrent que les meilleures de leurs pensées [DESC., Méth. I, 6]
Leur discours étudié ne fit qu'augmenter les soupçons qu'on avait déjà de la trahison [FLÉCH., Hist. de Théod. IV, 38]
Tout cela était dit avec la rapidité d'un discours étudié [MARIVAUX, Paysan parv. 6e partie]
La tragédie ne représente pas les hommes tels que nous les voyons dans la société ; elle peint un naturel d'un ordre différent, un naturel plus étudié, plus mesuré, plus égal [CONDIL., Art d'écr. IV, 5]
Fig.
Feignant des sentiments longtemps étudiés [VOLT., M. de Cés. II, 4]
Si de votre ennemi la haine étudiée [ID., Irène, II, 1]
Fait, travaillé, fini avec soin. Un dessin, un tableau fort étudié.
Qui sent l'étude, le travail.
N'attendez pas, messieurs, que Je ménage vos esprits, ou que par des figures étudiées je flatte ou j'irrite votre douleur [FLÉCH., Dauphine.]
L'arrangement étudié des expressions [MASS., Car. Conf.]
Fontenelle et Lamotte ont écrit en prose avec beaucoup de clarté, d'élégance, de simplicité même, mais Lamotte avec une simplicité plus naturelle, et Fontenelle avec une simplicité plus étudiée [D'ALEMB., Éloges, Lamotte.]
Affecté, sans naturel. Des larmes étudiées. Le jeu de cet acteur est étudié.
Je n'ai jamais su goûter cette tristesse étudiée [BALZ., liv. VI, lett. 2]
N'attendez pas de cette princesse des discours étudiés et magnifiques [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Sans pitié, sans douleur, au moins étudiée [RAC., Andr. v, 1]
(Cette expression de Racine fut critiquée dans le temps ; à tort ; car, bonne en soi, elle était déjà dans l'usage.) Il se dit quelquefois des personnes en ce sens.
Il n'est point naturel, il est étudié [, Dict. de l'Acad.]