évaporation

(Mot repris de évaporations)
Recherches associées à évaporations: ébullition

évaporation

n.f.
Transformation sans ébullition d'un liquide en vapeur : L'évaporation des océans en nuages.

évaporation

(evapɔʀasjɔ̃)
nom féminin
liquide fait de se transformer en vapeur un processus d'évaporation

ÉVAPORATION

(é-va-po-ra-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Passage d'un liquide à l'état de gaz au moyen de la dilatation de ses molécules par le calorique ou par la diminution de pression. Ascension lente et graduelle, dans l'air, d'un liquide qui s'y répand sous la forme de fluide aériforme. Évaporation spontanée, transformation des liquides en vapeurs à la température et à la pression ordinaires. Terme de salines. Opération par laquelle on sépare le sel de l'eau qui le contient.
Fig. Légèreté d'esprit. Il y a un peu d'évaporation dans son fait.
N'y ayant rien dont Dieu se serve plus souvent pour retirer les âmes d'une certaine évaporation que leur insensibilité produit, et pour les faire rentrer en elles-mêmes, que de la vue de ces terribles objets [idées de la mort] [NICOLE, Ess. mor. 3e traité, ch. 4]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et faut garder que rien ne s'enfuye par dessus, pour l'evaporation et la deperdition qui se feroit de sa vertu [PARÉ, XVI, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. evaporacio ; espagn. evaporacion ; ital. evaporazione ; du latin evaporationem, de evaporare, évaporer.

évaporation

ÉVAPORATION. n. f. Transformation plus ou moins lente d'un liquide en vapeur. L'évaporation de l'eau et de toutes sortes de liquides se fait naturellement, soit par la seule action de l'air, soit par la chaleur du soleil.

evaporation

Evaporation, Euaporatio. Seneca.

évaporation


ÉVAPORATION, s. f. s'ÉVAPORER, v. réc. [évapora-cion, évaporé: 1re é fer. dern. é aussi fer. au 2d.] S'évaporer au propre, c'est se résoudre en vapeur. "L'esprit de vin s'évapôre aisément. = Au figuré. "Il s'évapôre en vaines idées, en chimères, en imaginations, en menaces. "Ce jeune homme comence à s'évaporer, à se dissiper. = Il est quelquefois actif. "Evaporer son chagrin, sa bile; les soulager par des plaintes, des reproches, des menaces.
   Évaporé et Évaporation se disent au propre et au figuré. "Liqueur évaporée. Esprit évaporé; tête évaporée. Jeune homme évaporé. — S. m. "C'est un évaporé. = L'évaporation de l'eau, des liqueurs. "Il y a de l'évaporation (de la légèreté d'esprit) dans son fait. Acad.
   REM. * Bouhours pensait qu'évaporation n'était usité que dans le propre, et qu'on ne dit pas l' évaporation de l'esprit, comme on dit, un esprit évaporé. L'Acad. dit au contraire qu'il est aussi d'usage au figuré. = * Le P. Rapin done à s'évaporer le sens de, avoir de la vanité, penser avantageûsement de soi-même. "Homme profond et savant, qui, bien loin de s'évaporer, a assez de modestie pour se défier de ses lumières. — Il n'est pas usité en ce sens.

Traductions

évaporation

evaporation

évaporation

אידוי (ז), איוד (ז), הינדפות (נ), התאדות (נ), התאיידות (נ), התנדפות (נ), נדיפה (נ), נמיגה (נ), נְדִיפָה, אִדּוּי, הִתְאַדּוּת, הִתְאַיְּדוּת, אִיּוּד, הִתְנַדְּפוּת

évaporation

verdamping

évaporation

evaporación

évaporation

испарение

évaporation

Verdunstung

évaporation

изпарение

évaporation

蒸發

évaporation

fordampning

évaporation

증발

évaporation

avdunstning

évaporation

ระเหย

évaporation

[evapɔʀasjɔ̃] nfevaporation