éventoir

ÉVENTOIR

(é-van-toir) s. m.
Sorte d'éventail grossier dont on se sert dans les cuisines pour allumer les charbons.
Ouverture de la voie qui se fait au-dessus de l'ouvrier, dans une houillère.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le suppliant trouva d'aventure un esventour de plumes, duquel il esventa le feu où l'on faisoit la ditte fausse monnoye [DU CANGE, eventare.]
  • XVIe s.
    Entre deux serves ou reposoirs [regards d'aqueduc], qui pourra estre de vingt en vingt toises de distance, un esventoir sera fait pour donner aer au conduit [O. DE SERRES, 768]

ÉTYMOLOGIE

  • Éventer.