évent

(Mot repris de évents)

évent

n.m.
1. Altération des aliments ou des boissons causée par l'action de l'air.
2. Narine des cétacés : La baleine rejette de l'eau par ses évents.

ÉVENT

(é-van) s. m.
L'exposition au vent, le grand air. Mettre des marchandises, des hardes à l'évent. Donner de l'évent à une pièce de vin, y donner de l'air en faisant une petite ouverture par en haut. Fig. et familièrement. Avoir la tête à l'évent, être très étourdi.
Écoutez, vous avez une tête à l'évent, Dont la vivacité pourrait enfin vous nuire [DANCOURT, Mme Artus, I, 5]
Une tête à l'évent, un étourdi.
Elle est une tête à l'évent [TH. CORN., D. César d'Avalos, I, 1]
Cette tête à l'évent me prend pour quelque grue [MONTFL., Fille capt. III, 3]
Altération des viandes et des liqueurs qui ont été exposées trop longtemps au grand air. Du lard qui sent l'évent. Du vin qui a de l'évent. Fig.
Je craindrais... Que votre vin.... Vu le long temps qu'il est en perce, Se sentît un peu de l'évent [RÉGNIER, Louanges de Mac.]
Défaut du plâtre éventé.
Terme d'histoire naturelle. Nom donné aux narines des cétacés, parce qu'ils rejettent par là, en soufflant, l'eau restée dans leur bouche, chaque fois qu'ils la ferment pour avaler leur nourriture.
Terme de fondeur. Nom de petits rouleaux de cire qu'on place perpendiculairement au modèle, qu'on entoure d'une enveloppe de terre rouge et de fiente de cheval, et qu'on soumet au feu de petites bûches de bois rangées autour du modèle ; la cire se fond, et il reste autant de petits canaux formés par l'enveloppe qui s'est durcie qu'il y avait d'évents. C'est par les évents que s'échappe l'air chassé par la matière en fusion.
Terme d'artillerie. Différence en moins du diamètre du boulet au calibre de la pièce. Aujourd'hui on ne dit plus que vent en ce sens. Voy. ce mot.
Défectuosité d'un canon de fusil, d'une mine, qui consiste en une petite ouverture ou fente par où l'air peut passer.
Ancien terme de commerce. Mesurer une pièce sans évent, la mesurer de manière qu'il ne reste rien par-dessus l'aunage.
Faisons très expresses défenses auxdits gardes-jurés et aux préposés, d'auner lesdites toiles autrement que bois à bois et sans pouce ni évent [, Lett. pat. 28 juin 1780, art. 9]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tenir les tonneaux bien bouchés, de peur de l'esvent [O. DE SERRES, 211]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. ÉVENTER.

évent

ÉVENT. n. m. Exposition au vent, à l'air. Mettre des marchandises, des hardes à l'évent.

Par analogie, Donner de l'évent à une pièce de vin, Y donner de l'air en faisant une petite ouverture par en haut.

Fig. et fam., Avoir la tête à l'évent, Avoir l'esprit léger, être évaporé. On dit de même C'est une tête à l'évent, C'est une personne étourdie et d'un esprit léger.

Il se dit aussi de l'Odeur et de la saveur particulières que donne parfois aux aliments et aux liqueurs le contact prolongé de l'air. Du vin qui sent l'évent, qui a de l'évent.

Il se dit encore de l'Ouverture par laquelle certains cétacés rejettent l'eau qu'ils ont aspirée.

Il se dit, en termes d'Arts, des Conduits que l'on ménage dans la fondation des fourneaux des fonderies pour que l'air y circule.

Il se dit aussi des Ouvertures ménagées dans un moule pour l'échappement des gaz au moment de la fonte.

Il signifie aussi Défaut de fabrication d'un canon de fusil, défectuosité d'une mine, qui consiste en une petite fissure par laquelle l'air peut passer.

En termes d'Artillerie, il désignait la Différence en moins du diamètre d'un boulet à celui du calibre de la pièce.

évent


ÉVENT, s. m. [Évan: 1reé fer. 2e lon.] Mauvais goût d'un aliment ou d'une liqueur, qui comence à s'altérer. "Jambon, lard, vin, qui sent l'évent. "Ce vin a de l'évent. = Mettre à l'évent, c'est au contraire, mettre à l'air. "Au Lazaret, on met les marchandises à l'évent. = Doner de l'évent à un muid de vin, y doner de l'air, en faisant une petite ouvertûre par en haut. = Figurément, (style plaisant et critique) Tête à l'évent, homme étourdi et léger. "C'est une tête à l'évent: il a la tête à l'évent. — * Quelques uns disent, au vent, mais mal.

Traductions

évent

blowhole, vent

évent

luchtkanaal, spuigat [walvis]