éversion

(Mot repris de éversions)

ÉVERSION

(é-vèr-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Ruine, renversement d'une ville, d'un État.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Elle trouvera, dans les histoires, destructions de maisons, eversions de royaumes et de seigneuries [AMYOT, De la curiosité, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. eversionem, de eversum, supin de evertere, renverser, de e, et vertere, tourner (voy. VERSION).

éversion

ÉVERSION. n. f. Ruine, renversement d'une ville, d'un État, destruction d'un système, d'une doctrine. L'éversion de la morale, de tous les principes. Il est peu usité.

eversion

Eversion, Euersio.

éversion


ÉVERSION, s. f. [Evêrsion, en vers, ci-on: 1re é fer. 2eê ouv.] Ruine, renversement d'une Ville, d'un État. On dit, dans le Dict. Gram. que ce mot est peu usité. L'Acad. le met sans remarque.