improviste

(Mot repris de a l'improviste)

à l'improviste

loc. adv. [ de l'it. improvvisto, imprévu ]
De façon inattendue ; sans prévenir : Ils sont venus chez moi à l'improviste

IMPROVISTE (À L')

(in-pro-vi-st') loc. adv.
Lorsqu'on y pense le moins, d'une façon inattendue et subite.
Il [Persée] conçut qu'en faisant attaquer de nuit et à l'improviste ce corps de garde par de bonnes troupes, on pourrait le chasser de ce poste et s'en emparer [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. IX, p. 116, dans POUGENS]
Tout l'alarme : son ombre seule, vue à l'improviste, est capable de l'agiter [MARIV., Pays. parv. 4e part.]
À l'improviste, en improvisant (sens qui a vieilli).
Ce grand orateur qui fait des harangues à l'improviste, ignore les choses les plus vulgaires et que les artisans de la Grèce savent [D'ABLANCOURT, Lucien, le mauvais grammairien]
Ballet des improvistes, à vingt-six entrées, dansé par Sa Majesté en la salle du Louvre, le mardi 12 février 1636, ainsi nommé parce qu'il fut inventé, disposé et dansé en six jours.

REMARQUE

  • À l'improviste est la forme italienne ; à l'impourvu était la forme française. À l'impourveu est meilleur qu'à l'improviste, dit MARG. BUFFET, Observ. p. 67, en 1668. Depuis, à l'impourvu, indigène, a complétement disparu devant à l'improviste, étranger.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En Apollo, disoyt Luculle, quand festoyer vouloyt ses amyz singulierement, encores que on le print à l'improviste [RAB., Pant. V, 20]
    Il est vray, monseigneur, que si nos voisins sont tels qu'ils nous veulent faire croire, et que à l'improviste fissent icy une course ou à Bayonne, comme ils ont coustume, je n'en partirois que je ne leur fisse recevoir telle retraite qu'ils craindroient à venir jouer icy à leurs barres [MARG., Lett. XCII]
    Sa venue ainsi à l'improviste et inopinée [CARLOIX, I, 32]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. improvvisto, de in négatif, pro, en avant, et visto, vu.

improviste

IMPROVISTE (À L'). loc. adv. Subitement, lorsqu'on y pense le moins. Il est survenu à l'improviste. Attaquer à l'improviste.

improviste


IMPROVISTE, (à l') adv. Subitement, lorsqu' on y pense le moins. "Il est arrivé à l'improviste. V. IMPRÉVU et IMPOURVU. Ce mot est pris de l'Italien — Récemment on l'a fait adjectif. On a dit l'éloquence improviste, par oposition à l' éloquence préparée; deux expressions nouvelles, dont la première est tirée des mots nouveaux, aussi empruntés de l'Italien; improviser, faire des in-promptus; improvisateur, improvisatrice, celui, celle qui fait des in-promptus.

Traductions

improviste : à l'improviste

(alɛ̃pʀɔvist)
adverbe
par surprise, sans prévenir Ils sont arrivés chez elle à l'improviste.

improviste

[ɛ̃pʀɔvist] nf
à l'improviste → unexpectedly, without warning