abatis

abatis

n.m.
Au Québec, terrain où il reste encore des souches d'arbres abattus.

ABATIS

(a-ba-ti) s. m.Il faudrait écrire abattis ou écrire abatre.
Amas de choses abattues. Abatis d'arbres. Faire un abatis de bois. Embarrasser la plaine par de larges abatis d'arbres.
En termes de chasse, faire un grand abatis de gibier.
Au figuré.
À la guinguette instruisant ces recrues, D'obscurs lauriers j'ai fait large abatis [BÉR., in-8]
Terme de chasse, petit chemin que se font les jeunes loups en allant et venant au lieu où ils sont nourris.
Terme de cuisine, les pattes et la tête, le cou et les ailerons d'une volaille.
Terme de boucherie. Peau, graisse et tripes des bêtes tuées par les bouchers.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Dedans la maîstre porte fut grans l'abateïs [, Ch. d'Antio. VI, 93]

ÉTYMOLOGIE

  • Abattre. L'ancien mot est abateïs, venant d'une forme du bas-latin : abateticius, dérivé du verbe abattere.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ABATIS. Ajoutez :
  • Dans un langage très bas, il se dit des mains et des pieds. Il a de gros abatis.

abatis

ABATIS. s. m. Quantité, amas de choses abattues, brisées, démolies, telles que bois, arbres, pierres, maisons. Les ennemis embarrassèrent les chemins par de grands abatis d'arbres. Abatis de siége. Abatis défensifs. Cette rue est bouchée par un abatis de maisons. On a fait un grand abatis de chênes dans cette forêt.

Faire un abatis, un grand abatis de gibier, En tuer beaucoup.

abatis

ABATIS signifie aussi, Les pattes, la tête, le cou, les ailerons, le foie et le gésier d'une volaille. Un abatis d'oie, de dindon, etc. On dit dans le même sens au pluriel: Des abatis en ragoût. Servir des abatis.

abatis


ABATIS, s. m. [Abati, tout bref: on ne prononce point l's.] Quantité de choses abatuës, bois, pierres, maisons, arbres. "De grands abatis d'arbres. "Cette rûe est bouchée par un abatis de maisons.
   ABATIS, abatement. le 1er. se dit dans le sens propre, le 2e. dans le figuré: "les chemins étaient pleins d'abatis: "Je suis dans un grand abatement. — Ces deux substantifs conviennent en ce qu'ils ont tous deux un sens passif. Cela est évident d'abatis: pour abatement, il n'exprime pas l'action d'abatre, mais l'état de ce qui est abatu. Ainsi, abatement d'esprit est l'état d'un esprit abatu, acablé, découragé.

Traductions

abatis

Abatis, Ried