abattis

abattis

n.m.
Coupe faite dans un bois, une forêt : Un abattis de chênes.
n.m. pl.
Abats de volaille.
Numéroter ses abattis,
Fam. s'assurer qu'on est indemne après une lutte.

abattis

(abati)
nom masculin pluriel
abats de volaille Le foie et les pattes des oiseaux sont des abattis.

ABATTIS

(a-ba-tî) s. m.
Terme de fortification. Défense accessoire consistant en un amas d'arbres entrelacés, liés ensemble et arrêtés sur le sol.

ÉTYMOLOGIE

  • Même mot qu'abatis, mais l'usage a prévalu, dans les traités spéciaux, de l'écrire avec deux "t"

abattis

ABATTIS. n. m. Amas de choses abattues, telles que bois, arbres, pierres, maisons. On a fait un grand abattis de chênes dans cette forêt. Les ennemis embarrassèrent les chemins par de grands abattis d'arbres. Cette rue est bouchée par un abattis de maisons.

Faire un abattis, un grand abattis de gibier, En tuer beaucoup.

Il désigne spécialement les Pattes, la tête, le cou, les ailerons, le foie et le gésier d'une volaille. Un abattis d'oie, de dindon, etc. On dit dans le même sens au pluriel Des abattis en ragoût. Servir des abattis.