abecquer ou abéquer

ABECQUER ou ABÉQUER

(a-bè-ké) v. a.
Donner la becquée. Abecquer un oiseau, et, par extension, abecquer un enfant.

REMARQUE

  • Entre les deux orthographes indiquées par l'Académie, la meilleure est abecquer, à cause qu'elle indique la prononciation de la seconde syllabe qui est celle de bec, un e moins fermé que l'e fermé proprement dit. De plus, il n'est pas besoin de changer l'accent, ce qu'il faut faire avec abéquer, mettant un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : abèque, mais au futur abéquerai.

ÉTYMOLOGIE

  • À et bec ; génev. abécher.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ABECQUER. - ÉTYM. Ajoutez : On a dit abecher, D'AUB. Tragiques, I, et RACAN : Comme il abeche dans les airs Les corbeaux naissants.... Ps. 146.