abreuvement

(Mot repris de abreuvements)

ABREUVEMENT

(a-breu-ve-man) s. m.
Action d'abreuver les animaux domestiques. L'abreuvement exige certaines précautions, par exemple couper l'eau avec du son ou de la farine, ou la faire tiédir, si l'animal est en sueur. On donne l'avoine plutôt après l'abreuvement qu'avant. On risque de causer des ruptures ou la pousse, si l'on fait courir l'animal aussitôt après l'abreuvement.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Cil qui sera fet mesureur de sel paiera por son abuvrement et por son past huit livres [, Livre des Mét. 356]
  • XVIe s.
    Le prevost a de chascun bouchier, qui est fait nouvel bouchier, de l'aboivrement [pourboire] que l'on a accoustumé à faire au commencement, une maille d'or [DU CANGE, abuvragium.]

ÉTYMOLOGIE

  • Abreuver.
Traductions

abreuvement

הגמעה (נ), השקאה (נ)