abrogation

(Mot repris de abrogations)

abrogation

n.f.
Action d'abroger une loi, un décret

abrogation

(abʀɔgasjɔ̃)
nom féminin
fait de rendre nul, de supprimer l'abrogation d'une loi

ABROGATION

(a-bro-ga-sion) s. f.
Action d'abroger. L'abrogation d'une loi, d'une coutume, d'une cérémonie.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et de fait, saint Paul demonstre bien clairement une telle abrogation de la loy [CALV., Inst. 267]

ÉTYMOLOGIE

  • Abrogatio, de ab, indiquant retranchement, et rogare, demander et aussi porter une loi (voy. ROGATION).

abrogation

ABROGATION. n. f. Action d'abroger. L'abrogation d'une loi, d'une coutume, d'un usage, d'un rite, d'une cérémonie.

abrogation

Abrogation, penacut. Abrogatio.

abrogation


ABROGATION, s. f. [A-bro-ga-cion, et non pas ab-rogacion: tout bref: cion n'est qu'une syll. en prose, il en fait deux en vers: ci-on.] Action par laquelle une chose est annullée. Il ne se dit que des loix & des coutumes. Voy. ABOLITION et DÉROGATION.

Synonymes et Contraires

abrogation

nom féminin abrogation
Traductions

abrogation

ביטול דין (ז), פסילה (נ)

abrogation

abrogasie, afsegging, afskaffing, annullering, herroeping, intrekking, opheffing, opsegging

abrogation

afbud, afskaffelse

abrogation

abolicio, abrogacio, forigo, nuligo

abrogation

afnám

abrogation

abolicio, abrogatio

abrogation

廢除

abrogation

zrušení

abrogation

upphävande

abrogation

[abʀɔgasjɔ̃] nf (DROIT)repeal, abrogation